Cours La pollution, comment remédier aux limites du marché ?
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

L'énoncé

Trouver la ou les bonnes réponses.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Qu'est-ce qu'une externalité ?

Une externalité est la conséquence positive ou négative de l'activité d'un agent économique sur un ou plusieurs autres agents sans contrepartie monétaire.

Une externalité est une entreprise qui installe une ou plusieurs filiales à l'étranger.

Une externalité est une mesure prise par les pouvoirs publics pour imposer des normes aux entreprises.

C'est la production qui entraîne des externalités.

Une externalité est la conséquence positive ou négative de l'activité d'un agent économique sur un ou plusieurs autres agents sans contrepartie monétaire. Ce qui signifie que ces externalités ont des conséquences sur la collectivité. Les agents qui les génèrent ne seront ni récompensés ni pénalisés.

Question 2

Pourquoi dit-on que les externalités sont des défaillances de marché ?

Parce que les externalités abîment la planète (notamment par la pollution).

Non, les externalités ne sont pas toutes négatives, il en existe des positives.

Parce que les externalités entraînent un bloquage de la production et bloquent le marché.

Non, les externalités proviennent de la production.

Parce que si on laisse le marché se réguler lui-même sans intervention extérieure, la production causera beaucoup d'externalité : des effets externes non prévus.

Les externalités sont causées par la production.


Il existe des externalités négatives et des externalités positives.

Si on laisse le marché fonctionner sans le réguler, il y a des effets externes non prévus et non pris en compte par les agents productifs (ex. trop de production, trop de pollution).

Question 3

Qui est-ce qui prend en charge les coûts sociaux causés par les externalités ?

La collectivité.

L'agent économique.

Non, au contraire.

L'entreprise.

Les externalités ne sont pas causées uniquement par des entreprises, on utilise plutôt le terme "agent économique".

Ces externalités entraînent des coûts sociaux qui doivent être pris en charge par la collectivité.

Ex. Une entreprise pollue (gaz à effet de serre, déchets, etc.), cette pollution a des impacts sur la collectivité (réchauffement climatique, contamine une rivière, etc.).
$\rightarrow$ L'entreprise n'est pas pénalisée.
$\rightarrow$ C'est la collectivité qui doit prendre en charge la dépollution de la rivière.

Question 4

Pour inciter tout agent économique à modifier son comportement il faut soit 
- supprimer les externalités,
- internaliser les externalités.

Que signifie "internaliser les externalités" ?

Empêcher la production.

Non, ça c'est "supprimer les externalités".

Faire payer à l'agent économique le coût social de son activité ou le récompenser.

Faire en sorte que l'agent économique n'ait des effets externes qu'au plan national.

Internaliser les externalités = faire payer à l'agent économique le coût social de son activité (le prix des dégâts qu'il commet) ou en récompensant l'agent économique (s'il s'agit d'une externalité positive).

Question 5

Pour internaliser les externalités, on a deux solutions. Laquelle est la plus efficace ?

Contraindre.

C'est radical mais ça n'aide pas la production, ça n'incite pas les acteurs à faire mieux.

Inciter.

Il est plus efficace d'inciter les agents économiques à modifier leur comportement que de les y contraindre.

Plusieurs moyens :

$\rightarrow$ par des taxes sur les émissions de polluants

$\rightarrow$ en instaurant un système de bonus/malus (pour récompenser ceux qui ont un comportement vertueux)

$\rightarrow$ en instaurant des marchés de droit d'émission de polluant (il n'en existe qu'un : le Marché des droits européens à polluer) où l'on donne le droit de polluer jusqu'à une certaine mesure. S'ils polluent plus que le droit dont ils disposent, les Etats devront acheter des droits à d'autres Etats. En revanche, s'ils polluent moins que le niveau permis par "leur droit à polluer", les Etats pourront revendre aux Etats les plus pollueurs. Le système incite donc à polluer moins et impose par la même occasion des pénalités financi&e