Cours Stage - Reproduction asexuée, reproduction sexuée

Exercice - La reproduction asexuée chez la fougère aigle

L'énoncé

L'étude porte sur la reproduction asexuée chez la fougère aigle. Prendre connaissance des documents ci-dessous puis les interpréter à l'aide des questions qui suivent. 

 

Document 1 : Parterre de fougères aigles dans un sous-bois  

d141ad3965ec8523758a88c9e9a8347ae07c4968.jpg

(source: Pixabay)

 

 Document 2 : Schéma de l'aspect général d'une fougère aigle

1792ae67f16595f2a1226aa51a0a3ab0b357d88b.png

 (source : Wikipédia)

 

Document 3 : Les deux types de reproduction de la fougère aigle

Les fougères aigles possèdent deux types de reproductions : une reproduction sexuée par l'intermédiaire de spores, qui germent dans une terre humide, et une reproduction asexuée par l'intermédiaire de leur rhizome, qui relie tiges et racines. Celui-ci est capable de se ramifier et de former des clones à distance. Par la suite, les ramifications meurent et le clone se retrouve séparé de la plante mère. C'est un moyen de reproduction efficace qui permet à la fougère aigle d'envahir rapidement un milieu et de résister aux incendies. Elle est même parfois considérée comme envahissante.

 


Question 1

Que peut-on observer sur le document 1 ? Le décrire. 

Le document 1 représente un parterre de fougères aigles. C'est un parterre dense, composé de nombreux individus se partageant un petit espace, et qui se ressemblent. Les tiges semblent partir d'un même endroit. 

Qu'est-ce que ce parterre de fougère a d'original, comparé à un autre parterre de plantes ? 

Question 2

À l'aide du document 3, interpréter ce qui est représenté, mais non précisé, sur le document 2 : la jeune fronde et la feuille adulte sont-elles deux individus différents ? 

Sur le document 2, on peut voir la feuille entière en train de se reproduire de façon asexuée : son rhizome s'est ramifié et est en train de produire un nouveau pied, la jeune fronde représentée.

La jeune fronde est un clone de la fougère initiale : elle possède le même caryotype, et quand elle sera adulte, aura le même aspect (aussi bien à l'échelle de l'individu, qu'à l'échelle cellulaire et moléculaire). 

La jeune fronde et la fougère initiale sont deux individus différents : plus tard, la ramification de rhizome qui les lie mourra et on pourra observer deux fougères physiquement séparées. 

Question 3

D'après l'ensemble des documents, la reproduction asexuée est-elle un avantage pour la fougère aigle ? 

La reproduction asexuée confère un avantage certain à la fougère aigle.

Grâce à ses rhizomes, elle colonise rapidement et efficacement des espaces libres : on n'observe pas d'autres plantes que la fougère aigle sur la photo 1, ce qui suggère qu'elle a si bien occupé ce sous-bois qu'elle ne laisse que peu de place à d'autres espèces, plutôt efficace !  

De plus, le document 3 évoque que ses rhizomes lui permettent de survivre à des incendies : seule la partie végétative brûle, le rhizome enterré demeurant intact et générant de nouvelles frondes à la saison suivante. Elle survit donc mieux qu'une espèce qui n'en posséderait pas, ce qui est encore un avantage. 

Grâce à ses rhizomes, et donc à la reproduction asexuée, la fougère survit-elle mieux ? Colonise-t-elle plus rapidement de nouveaux milieux ? Plus facilement ? 


Bien observer la photo du document 1. Relire attentivement le document 3.