Cours Stage - ADN, chromosomes, caryotype

Exercice - Quantité d’ADN d’une cellule

L'énoncé

Document 1 :

Le document ci-dessous présente la quantité d’ADN d’une cellule en fonction du temps (pour seulement une partie du cycle cellulaire) :

e246c41d53e0f29d770d6319df9e3dc46a9f633a.png

Document 2 :

 


Question 1

Commenter le graphique du document 1.

On observe que la courbe du document 1, constante jusqu’au temps A, baisse soudainement puis redevient constante. Ce faisant, la quantité d’ADN (4 unités) a été divisée par deux (2 unités).

Il s’agit de la division cellulaire, qui correspond à la phase de la mitose : la cellule-mère s’est divisée en deux cellules-filles, chacune ayant la moitié de l’ADN de la cellule-mère.

Il faut ici commenter les variations de la courbe.

Question 2

Selon-vous, à quel noyau cellulaire du document 2 (le numéro 1, 2 ou 3), le temps A correspond-il ? Pourquoi.

On sait que pour qu’il y ait division cellulaire, il faut que l’ADN soit condensé. Dans le document 2, le noyau de la cellule 2 présente l’ADN tout à fait décondensé. La cellule 1 présente l’ADN un peu plus condensé, mais la cellule 3 présente l’ADN condensé, et séparé en « deux lots » de part et d’autre du noyau.

Or, comme le temps A correspond au temps juste avant la division cellulaire, on comprend qu’il faut que l’ADN soit très condensé, et qu’il soit placé de part et d’autre du noyau. Ces deux « lots », constitueront l’ADN de chacune des deux cellules-filles.

Question 3

Expliquer à l’aide des documents ce qui se passe dans ces étapes du cycle cellulaire.

La cellule possède une certaine quantité d’ADN, à l’état condensé, pendant la longue phase de l’interphase : les chromosomes ne sont alors pas visibles. L’ADN ensuite se condense, et ses filaments deviennent observables.

Puis, l’ADN se sépare en deux lots, de part et d’autre du noyau (cellule 3 du document 2). La cellule se divise alors, c’est pourquoi la quantité d’ADN présentée par le document 1, est deux fois moins important après le temps A : les lots d’ADN isolés ont formé l’ADN de deux cellules distinctes. Ce processus est appelé la mitose.

Il est attendu ici de parler de la mitose.