Cours Stage - La France et la construction de nouveaux États par la guerre et la diplomatie

Exercice - La France et la construction de nouveaux Etats par la guerre et la diplomatie

L'énoncé

Document 1 : Le congrès de Vienne, Jean Godefroy d'après Jean-Baptiste Isabey, 1819, Musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau

Isabey situe la scène dans le lieu des réunions officielles, la résidence du chancelier autrichien Metternich. Talleyrand, ambassadeur du Congrès de Vienne pour la France est le deuxième homme assis en partant de la droite.

 6ef53eb3e77a330732706eb90a0adb63839174c2.jpg

 

Document 2 : Paris et le Printemps des peuples, 1848, carte issue de l'article "Paris, coeur battant du printemps des peuples", Delphine Diaz, L'Histoire n°444, février 2018 

  


Question 1

Pourquoi le congrès de Vienne réunit-il les grands souverains européens ?

Le congrès de Vienne de 1815 est un grand moment de l'Histoire en tant qu'il détermine l'ordre européen pour l'ensemble du XIXe siècle. 

La campagne de France de 1814 menée par Napoléon Ier est un moment d'échec pour le pays qui subit un grand nombre de défaites militaires. Ces défaites obligent Napoléon Ier (alors en exil) par l'intermédiaire de Talleyrand à se réunir avec les grands souverains européens pour redessiner l'Europe. C'est ce que met en scène le tableau du document 1. Ce système est largement inspiré par le chancelier autrichien Metternich, présent sur le tableau, et s’appuie sur l’équilibre des grands souverains européens. 

Le congrès de Vienne a lieu après les défaites de Napoléon lors de la campagne de France.


À Vienne, Talleyrand (ministre des affaires étrangères de Louis XVIII lors de la Restauration) doit conserver les acquis. L’acte final est signé le 9 juin 1815 après bien des discussions et malgré le retour en France de Napoléon dès mars, retour qui complique singulièrement la tâche du ministre d’un roi en exil. 

Question 2

Quelles sont les conséquences du Congrès de Vienne en France ?

Le Congrès de Vienne marque l'échec de la France après les différentes campagnes militaires menées par Napoléon Ier. Cependant, ce congrès ne pénalise pas trop la France, qui participe quand même à la reconfiguration de l'Europe pour assurer son équilibre. La France restera après dans une forme d’inexistence diplomatique à laquelle Napoléon III va mettre un terme.

Question 3

De quelle grande question du XIXe siècle la carte du document 2 est-elle représentative ?

La carte du document 2 représente les mouvements des peuples en 1848, insurrections et révolutions qui éclatent dans toute l'Europe. De nombreux peuples, de nombreuses nationalités vivent à l’intérieur d’empires et aspirent à devenir un Etat libre au nom de leur histoire, de leur culture, de leur religion spécifique. Partout en Europeà Vienne, à Milan, à Francfort, à Paris, des insurrections éclatent pour demander des indépendances nationales. C'est notamment la révolution française qui avait popularisé le principe du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, principe qui avait réveillé les sentiments nationaux et que revendiquent les révolutionnaires en 1848.

Il est question du principe du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Question 4

En quoi le document suivant éclaire-t-il le mouvement du Risorgimento en Italie ?

Document : Nabucco, Verdi, choeur du troisième acte issu de l'opéra de Verdi, hymne à la liberté repris par les italiens sous occupation autrichienne, 1844
 

Cette partition est un extrait du choeur du troisième acte issu de l'opéra de Verdi. Ce choeur est repris par les italiens qui aspirent à faire de l'Italie un pays uni. En effet, à cette époque, il s’agit d’un territoire fragmenté en plusieurs principautés, dont celles du Nord qui sont sous la domination de l’Autriche.

Depuis le XIXe siècle, le Risorgimento, « renaissance » en italien, est donc un mouvement qui cherche à réaliser l'unité italienne. Ce mouvement est notamment porté par Cavour, chef de la province la plus forte dans cette Italie morcelée, le Royaume de Piémont-Sardaigne. Ce document est donc le symbole de ce combat mené par les italiens pour retrouver leur liberté.

Question 5

Pourquoi Napoléon III entre-t-il en guerre contre la Prusse ? Quel est l'impact de la défaite de Sedan en France ? S'aider du document suivant.

Document Napoléon III en conversation avec Bismarck à Donchéry après la prise de Sedan, le 2 septembre 1870, Wilhelm Campahausen, 1878
 
4668c0574da2c661f3bcfef4467efd85899cc502.jpg

Ce tableau met en scène une discussion entre Napoléon III et le chancelier Bismarck après la défaite de Sedan, juste avant l'acte de reddition de l'armée française.

En effet, Napoléon III se lance dans une aventure désastreuse qui vise à empêcher l’unification allemande, le deuxième grand État morcelé de l’époque. Napoléon III refuse que l'unification allemande se fasse sous l'autorité de la Prusse, grande puissance économique. C'est pourquoi la France déclare la guerre à la Prusse en 1870. C'est un désastre : la défaite de Sedan marque la chute de la France, l'échec de sa politique étrangère et l'avènement d'un nouvel ennemi, l'Allemagne.

En 1870, Bismarck est Chancelier confédéral de la Confédération de l'Allemagne du Nord.


C'est une conversation houleuse que tiennent les deux personnages.