Cours Le dilemme
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

L'énoncé

Une ou plusieurs réponses sont possibles par question.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Le dilemme est :

Un choix difficile entre plusieurs possibilités.

Un simple choix difficile entre deux possibilités.

Un choix impossible entre deux possibilités, qui exige un grand sacrifice.

Un choix impossible entre deux possibilités nécessairement négatives.

Le dilemme n'est pas un simple choix difficile, mais un choix tout-à-fait impossible : le personnage est absolument incapable de choisir entre l'une ou l'autre des deux options.

Attention, il peut s'agir de deux éventualités terribles, négatives (par exemple, laisser sa famille dans le déshonneur ou tuer le père de sa bien-aimée dans Le Cid de Corneille) mais aussi positives (par exemple, devoir choisir d'épouser une personne parmi deux personnes autant aimées l'une que l'autre).

Question 2

On trouve régulièrement des dilemmes :

Dans le genre théâtral.

Dans le genre du roman.

Dans le genre de la poésie.

Dans chacun de ces genres littéraires de la même manière.

Le Cid de Corneille donne un exemple de dilemme. A quel genre appartient cette oeuvre ?

On trouve souvent des dilemmes dans le genre du théâtre, en particulier dans un sous-genre : la tragédie.

Question 3

Le dilemme en littérature se rattache au :

Discours polémique, un type d’argumentation où le personnage attaque de façon violente la thèse adverse.

Discours délibératif, un type d’argumentation où le personnage pèse le pour et le contre.

Discours descriptif, la description d’un événement, d’un personnage ou d’un lieu.

Discours narratif, la narration du récit.

Le dilemme correspond au discours délibératif, qui constitue une délibération (peser les pours et les contres) afin de parvenir à une conclusion (faire un choix). Cependant dans le cas du dilemme, la délibération ne trouve pas d'issue.

Question 4

Le nœud de l’intrigue est :

Le problème de l’intrigue, résolu à la fin de la pièce par le dénouement.

La difficulté du dramaturge à trouver son inspiration.

L’impossibilité de faire un choix.

L’absence de dénouement de l’intrigue.

Question 5

Le terme de « choix cornélien » :

Renvoie à un choix plus facile à faire que les autres.

Renvoie à un dilemme particulièrement difficile.

Vient de l’auteur latin Cornélius Népos.

Vient de l’auteur Pierre Corneille.

Question 6

Dans les pièces de théâtre où le dilemme constitue le nœud de l’intrigue, il y a :

De nombreuses rimes.

Des phrases hypothétiques.

Souvent des monologues.

L’utilisation d’un registre pathétique.

Une phrase hypothétique est une phrase construite de la façon suivante : « si je fais ceci, alors… ».


Le registre pathétique a vocation à susciter le pathos, c’est-à-dire à susciter la pitié des spectateurs pour le personnage.