Cours Stage - Ecosystèmes et impact des activités humaines

Exercice - L'impact des activités humaines à Bornéo

L'énoncé

Voici un ensemble de cartes de l'île de Bornéo, en Indonésie. A l'aide du document et des connaissance, répondre aux questions. 

bornéo

Voici une carte de Bornéo. La forêt (vert foncé) et les zones sans forêt (blanc) en 1973, et les nuages résiduels (cyan) sur la carte A. Zones de forêt perdue entre 1973 et 2010 (rouge) sur la carte B. Les routes principales pour l’exploitation forestière entre 1973 et 2010 (lignes jaunes) sur la carte C. La forêt encore intacte (vert foncé), la forêt exploitée restante (vert clair), et les plantations industrielles de palmiers à huile et d’arbres destinés au bois d’œuvre (noir) en 2010 sur la carte D. 

Source : https://sciencepost.fr/2015/06/30-des-forets-primaires-de-borneo-ont-disparu-en-pres-de-40-ans/


Question 1

Entre la carte A et la carte B, que constate-t-on ? Comment s'appelle ce phénomène ?

On constate une réduction importante des forêts de Bornéo. Ce phénomène est la déforestation.

Question 2

Citer plusieurs conséquences de la réduction des forêts.

La destruction des écosystèmes, la disparition de nombreuses espèces, la mise en péril de la biodiversité, la pollution de l'air, etc.

Question 3

Sur la carte D, que représente le noir ? 

Les plantations industrielles. 

Question 4

Savez-vous quelle production est en majorité à l'origine de la déforestation de Bornéo ?

La production d'huile de palme.

Question 5

Quel animal est l'emblème de la destruction de la biodiversité à Bornéo ? Que lui arrive-t-il, à lui et à des milliers d'autres espèces ? 

L'orang-outan est le porte-parole de cette biodiversité en péril à Bornéo. Lui et des milliers d'autres espèces, animales et végétales souffrent de la destruction de leur habitat naturel, n'ont plus d'endroit où vivre, où se reproduire et disparaissent petit à petit.

Question 6

Les humains souffrent-ils aussi de la destruction des forêts et de la biodiversité ? 

Bien que la déforestation soit provoquée par l'Homme, lui même souffre de cet activité, car environ 1 milliard de personnes dépendent de ces écosystèmes.