Cours Stage - Habitudes alimentaires

Exercice - Habitudes alimentaires

L'énoncé

Document 1 : Types de produits consommés en fonction du développement du pays

 

Document 2 : Evolution des habitudes alimentaires de 1960 à 2004


Question 1

D’après le document 1, citer trois différences principales entre les pays développés et les pays peu développés.

La première grande différence concerne les produits laitiers avec 250kg/pers/an pour l’Europe (pays développés) contre 25kg/pers/an pour les pays peu développés, c'est-à-dire 10 fois moins. Ensuite on relève la différence entre la consommation d’alcool, et enfin, les fruits ou la viande.

Il faut relever les plus grands écarts observés entre le diagramme rouge et le bleu.

Question 2

Qu’est-ce qui explique ces différences ? Justifier en donnant deux causes probables.

L’alcool, la viande et surtout les produits laitiers, sont des produits couteux et qui ne font pas partie des habitudes alimentaires majoritaires des pays peu développés. En effet, le budget alimentaire des pays peu développés ne le permet pas.

A cela s'ajoute les lieux de production et de fabrication, concernant les alcools, la viande et les produits laitiers, ce sont des produits provenant majoritairement d'Europe et donc davantage consommés en Europe.

Pensez aux disparités entre pays développés et pays peu développés vis à vis des habitudes alimentaires.

Question 3

Document 2 : Quels sont les produits que nous consommons de plus en plus ? 

Nous consommons de plus en plus de plats cuisinés à base de viande, de yaourts et desserts lactés, de chocolats et confiseries et enfin, de boissons sucrées et sodas.

Il faut relever les plus grands écarts observés entre le diagramme vert, le jaune et le rose. Que consomme-t-on plus ?

Question 4

Quels sont les produits que nous consommons de moins en moins ?

Nous consommons de moins en moins de pain, de légumes et fruits frais et enfin, de viande de boucherie.

Il faut relever les plus grands écarts observés entre le diagramme vert, le jaune et le rose. Que consomme-t-on le moins depuis 1960 ?

Question 5

Quelle conséquence majeure impose cette évolution ?

La surconsommation de produits trop sucrés, trop salés et trop gras entraîne une augmentation considérable du taux d’obésité. On consomme plus de sodas et moins de fruits par exemple.

 

Question 6

Quelle(s) solution(s) a-t-on pour remédier à ce problème mondial ?

On fait beaucoup de publicités sur ce sujet, à la télé, à la radio, dans les magazines, etc. Ainsi que de la prévention, dans les écoles (ce chapitre par exemple), dans les hôpitaux, etc. Une alimentation équilibrée et saine et un peu d’exercice favorise l’équilibre des apports/besoins de l’organisme et permet de rester en bonne santé.