Cours Stage - La France : une puissance maritime ?

Exercice - La France, puissance maritime ?

L'énoncé

Répondre aux questions en s'appuyant sur les documents ci-dessous et ses connaissances personnelles.

 

Document 1: La France, deuxième ZEE du monde

ZEE_France

 

Document 2 : Le porte-avions Charles de Gaulle

1024px-French_aircraft_carrier_Charles_de_Gaulle_(R91)_underway_on_24_April_2019_(190424-M-BP588-1005)

 

Document 3 : Mission européenne de surveillance maritime dans le détroit d’ormuz (EMASOH) : déclaration politique de l’Allemagne, de la Belgique, du Danemark, de la France, de la Grèce, de l’Italie, des Pays-Bas, et du Portugal

" En 2019, une insécurité et une instabilité croissantes, qui se sont traduites par de nombreux incidents maritimes et non maritimes, ont été observées dans le Golfe et dans le détroit d’Ormuz, conséquences d’une intensification des tensions régionales. Cette situation porte atteinte à la liberté de la navigation et à la sécurité des navires et des équipages européens et étrangers depuis des mois. Elle compromet également les échanges commerciaux et l’approvisionnement énergétique, ce qui est susceptible d’avoir des conséquences économiques dans le monde entier.

(...) L’Allemagne, la Belgique, le Danemark, la France, la Grèce, l’Italie, les Pays-Bas, et le Portugal estimant que la situation actuelle dans le Golfe et dans le détroit d’Ormuz demeure instable dans une région essentielle à la stabilité mondiale et soutenant l’approche de désescalade en ce qui concerne les questions de sécurité régionale, apportent leur appui politique à la création d’une mission européenne de surveillance maritime dans le détroit d’Ormuz (EMASOH)."

Source : France Diplomatie, https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/europe/evenements-et-actualites-lies-a-la-politique-europeenne-de-la-france/article/mission-europeenne-de-surveillance-maritime-dans-le-detroit-d-ormuz-declaration


Question 1

Que peut-on dire de la ZEE française ?

Depuis son épisode colonial, les confettis de son ancien Empire servent les intérêts de la France, qu'ils soient économiques ou militaires. La Zone économique exclusive (ZEE) française s’étend sur 11 millions de kilomètres carrés et couvre les trois grands océans (document 1) ce qui en fait la deuxième plus grande au monde.

Paradoxalement, la ZEE atlantique est moins importante alors qu’il s’agit d’un océan proche et bien connu des marins français. Ces espaces maritimes, au sens de la ZEE et des extensions du plateau continental, donnent à la France un accès à tous les grands océans, voire un contrôle de certains passages-clés, sans parler des ressources potentielles du sous-sol (halieutiques, pétrole, terres rares).

 

Question 2

Comment se place la France dans la compétition maritime internationale ? Quel rôle détient le pays ?

La France a une présence militaire importante et dispose d’une Marine capable d’intervenir au niveau international. Le pays dispose d’un armement maritime de haut niveau, avec notamment un porte-avions à propulsion nucléaire, le Charles de Gaulle.

Comme l'indique le document 3, la France s'investit notamment dans la sécurité des espaces maritimes en s'engageant dans des missions de respect du droit international comme la mission EMASOH destinée à sécuriser le détroit d'Ormuz.

Dans l’océan Indien, les missions de surveillance et de police des pêches sont fréquentes, mais de nombreuses îles sont aussi concernées par la piraterie. Compte tenu de la taille de sa ZEE, la France se doit enfin de montrer l’exemple en matière de protection du sous-sol marin : des efforts de recherche doivent être menés pour étudier les conséquences d’une éventuelle exploitation de gisements minéraux sous-marins.