Cours Stage - L’État

Exercice - L'Etat civilise-t-il les hommes ?

L'énoncé

Sujet : L'Etat civilise-t-il les hommes ?


Question 1

Chercher les définitions des termes "Etat" et "civiliser".

Etat : un ensemble organisé d’institutions qui vise à assurer le bon fonctionnement d’une société. Une autorité souveraine qui gouverne un peuple sur un territoire donné.

Civiliser : rendre plus civil, plus conforme aux exigences de la vie en société.

Ou faire passer d'une condition primitive à un état de plus haut développement matériel, intellectuel, social. Devenir plus raffiné.

Question 2

Quelle est l'opinion commune sur cette question ? Que répondrait-on spontanément ?

Dans un premier temps, il peut apparaître comme évident que l'Etat civilise les hommes, les rend moins brutaux et violents.

- Tout d'abord, l'Etat pacifie les rapports entre les hommes grâce au monopole de la violence légitime (Max Weber).

Exemples :

Machiavel, au XVIe siècle, constate et proclame la nécessité de l'Etat et cherche à établir la méthode la plus efficace pour faire régner l'ordre (Le Prince, 1513). Au même siècle, Hobbes, pense que les hommes à l'état de nature est un être égoïste, rendant impossible toute vie sociale (état de "guerre de tous contre tous" et la vie en société exige donc que les hommes se soumettent à l'Etat. 

- Il faudrait même l'existence d'un Etat fort pour gérer les troubles.

Exemple : au XVIe siècle, Jean Bodin, humaniste français, prône la construction d'un Etat fort face à cette période de grands troubles, témoins des guerres de religions.

- En outre, l'Etat est omniprésent dans notre manière de voir et de comprendre le monde. Il civilise les hommes en formant une certaine cohérence au sein de la société (l'Etat impose une langue et des lois communes mais aussi les plans des villes, le code de la route, la construction des bâtiments publics, ...). 

C'est donc plutôt une vision positive de l'Etat qui est une "institution destinée à servir le bien commun" (citation de Bourdieu, qui, au contraire, met en garde contre cette vision peut être trop idéaliste).

Dans un premier temps, il peut apparaître comme évident que l'Etat civilise les hommes en les rendant moins brutaux et violents.

Question 3

Trouver des contre-exemples : une opinion qui va à l'encontre de l'opinion commune.

- D'autres penseurs ont critiqué cette vision civilisatrice de l'Etat qui doit dominer les hommes. 

Exemple : Spinoza qui s'oppose à Hobbes et affirme, dans son Traité théologien-politique de 1670 que "la fin de l'Etat est donc en réalité la liberté".

- Plus que cela, l'Etat asservirait les hommes et les rendrait mauvais.

Exemple : le mouvement anarchiste, et notamment Bakounine dans Dieu et l'Etat : " Je n'hésite pas à dire que l'État c'est le mal, mais un mal historiquement nécessaire, aussi nécessaire dans le passé que le sera tôt ou tard son extinction complète [...]. L'État n'est point la société, il n'en est qu'une forme historique aussi brutale qu'abstraite."

Pour ouvrir : affirmer que l'Etat civilise les hommes, ne serait-ce pas une forme d'ethnocentrisme ?

Exemple : Pierre Clastres qui montre que des sociétés sans Etat ont pu exister en Amérique du Sud et qu'elles ont réussi à se maintenir.