Cours Stage - Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale

Exercice - La vie des poilus sur le front

L'énoncé

Document : Photographie d'une tranchée durant la Première Guerre mondiale


Question 1

Décrire le document.

Il s'agit d'une photographie prise pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). On y voit une tranchée creusée, semble-t-il, dans un environnement rural (on aperçoit des arbres) avec une dizaine de soldats, uniquement des hommes, que l'on appelle les poilus. Adossées aux parois de la tranchée, ils semblent attendre, ils sont habillés en costume militaire : uniformes, casques. Ils disposent de quelques ustensiles de seconde main.

Question 2

A quelle période de la guerre cette photographie renvoie-t-elle ?

Plus précisément, cette photographie a été prise entre 1915 et 1917, pendant la guerre de position (ou guerre de tranchées) : il s'agit d'une phase défensive de la guerre durant laquelle les troupes se cachent dans des tranchées et conservent leur position. Celle-ci repose sur une stratégie dont le but est de conserver à tout prix le terrain conquis.

Le fait que les soldats soient dans une tranchée doit te donner une piste !

Question 3

Que peut-on dire sur leur confort de vie ?

Le confort est inexistant, les soldats sont réunis dans des tranchées obscures et exiguës. Ils s'enterrent dans des tranchées parfois fortifiées, qui forment en temps de pluie un labyrinthe boueux. Les intempéries et la promiscuité favorisent la prolifération des rats et des poux. De l'autre côté, la tranchée ennemie n'est souvent qu'à quelques centaines de mètres, mais pour y parvenir il faut franchir des barbelés et avancer au milieu des cratères creusés par les obus, sous le feu ennemi. Les conditions physiques et psychologiques sont donc très rudes.

Question 4

Quelle expression peut-on lire sur leur visage ? Pourquoi ?

Les soldats, face à face, armes en main, semblent s'ennuyer. Paradoxalement, leur attitude (fusil sous le bras, debout) laisse penser qu'ils restent peut-être à l'affût d'une attaque ennemie. Par ailleurs, pour les motiver et maintenir la discipline, les gradés essaient de ne jamais laisser les troupes inactives. Le poilu accomplit les corvées de rigueur, doit rester propre et vérifier son « barda » équipement, pour les inspections. On lui donne souvent des missions périlleuses : ramasser les cadavres ou secourir les blessés, etc. 

Durant, la guerre des tranchées, les soldats doivent donc faire face à la peur et à l'ennui : ils attendent car on ne se bat pas tous les jours et ils attendent aussi le courrier pour avoir des nouvelles de leurs proches.

Il faut expliquer les sentiments des soldats pendant la guerre de tranchées.