Cours Stage - Conduites à risque et système nerveux

Exercice - Drogues et neurones

L'énoncé

Le cannabis est une drogue illicite. Sa détention, sa consommation, sa culture ou sa vente sont interdites par la loi française.

La consommation de cannabis peut provoquer une sensation de détente et de plaisir, l’augmentation du rythme cardiaque, un ralentissement des réflexes, une stimulation de l’appétit et une perte de salive.

Le THC, substance contenue dans le cannabis, qui est responsable des effets de cette drogue, se fixe sur certaines cellules du cerveau et peut y rester plusieurs semaines. La communication au niveau des synapses est alors perturbée car le THC modifie la quantité de messagers chimiques libérés par les cellules nerveuses.


Question 1

Rappeler ce qu’est une synapse.

Une synapse désigne la zone contact entre deux neurones.

Question 2

Expliquer les modifications provoquées par la consommation de cannabis sur le système nerveux.

Le THC se fixe sur certaines cellules du cerveau et modifie la quantité de messages chimiques libérés entre deux neurones. La nature du message est donc modifiée.

Question 3

Action de la cocaïne sur les neurones à dopamine (neurotransmetteur) :

Conditions

Fréquence des signaux électriques dans le neurone à dopamine

Quantité de dopamine libérée

Quantité de dopamine simultanément recapture par le neurone à dopamine

Sans cocaïne

+++

+++

++

1h après la prise de cocaïne

+++

+++

+

D’après ce tableau, que peut-on dire de l’action de la cocaïne sur les neurones à dopamine ?

On peut voir que la cocaïne n’a pas d’action sur l’activité (fréquence des messages nerveux) du neurone à dopamine, et qu’elle n’augmente pas la libération de dopamine. Par ailleurs, la cocaïne empêche la recapture de la dopamine, comme on peut le voir sur la troisième colonne.