Cinquième > Histoire-Géographie > La question démographique et l'inégal développement > Stage - La croissance démographique et ses effets

STAGE - LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET SES EFFETS

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La croissance démographique et ses effets

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Comment répondre aux besoins d’une population toujours plus nombreuse en adoptant une démarche durable et équitable ?

 

En 2018, la population mondiale était de 7,6 milliards d’êtres humains alors qu’au début du XXe siècle, la population mondiale n’était que d’un milliard d’habitants. Il faut donc répondre aux besoins de cette population en augmentation, en adoptant une démarche durable.

Pour comprendre les impacts de la croissance démographique, voici trois études de cas.

 

I. Les défis de la Chine pour associer croissance démographique et ses développement durable

 

La Chine est un géant démographique avec 1,4 milliard d’habitants en Chine. Cette croissance démographique a été si importante que le gouvernement chinois a adopté en 1979 la politique de l’enfant unique. Cette politique a permis de réduire la croissance démographique et d’investir dans les structures économiques du pays. Cependant, cela a créé un déséquilibre : les hommes sont plus nombreux que les femmes, ce qui limite les possibilités de reproduction de ces générations.

Il est possible d’avoir une idée du niveau de développement d’un pays grâce à l’IDH (indice de développement humain). Cet indicateur va de 0 à 1. Plus le nombre est proche de 1, plus le pays est développé et plus sa population a un niveau de vie élevé. Pour calculer cet indice, trois facteurs sont pris en compte :

- l’espérance de vie à la naissance des individus,

- l’accès à la scolarité et le niveau d’éducation de la population,

- le revenu par habitant.

En 1970, l’IDH de la Chine était de 0,4. En 2015, l’IDH était de 0,7. La croissance démographique s’est donc accompagnée d’une amélioration des conditions de vie de la population chinoise.

Néanmoins, la croissance démographique est si importante qu’elle a un impact sur le tissu urbain du territoire chinois. L’ouest de la Chine est très peu peuplé. La majorité de la population chinoise se concentre sur le littoral, à l’est. Les villes du littoral ont une très forte densité de population. Or, les villes ne sont pas aménagées pour accueillir tant d’habitants. Il y a fréquemment d’énormes embouteillages sur les routes, ce qui génère beaucoup de pollution.

La croissance démographique accentue le phénomène d’exode rural : les populations quittent les campagnes pour aller trouver du travail en ville, mais le marché du travail peine à absorber cette main d’oeuvre. Toutefois, cette main d’oeuvre importante et peu chère (qui travaille souvent dans des usines) permet à la Chine de produire de nombreuses richesses et d’être l’un des leaders mondiaux de la production et de l’exportation de marchandises.

Cette croissance démographique n’a cependant pas permis de réduire les inégalités face à l’accès aux soins, à l’éducation, au logement, à la nourriture et à l’eau. Il y a de forts déséquilibres au sein même des villes et entre les différentes régions du pays.

 

II. La croissance démographique au Nigéria : chance ou frein pour son développement ?

 

En 1950, la population du Nigéria était de 45 millions d’habitants. En 2017, la population était d’environ 190 millions d’habitants. En 2050, les estimations prévoient que la population atteindrait environ 450 millions d’habitants. Cette forte augmentation ferait du Nigéria l’un des pays les plus puissants et les plus peuplés d’Afrique. L’augmentation de la population est due à deux facteurs principaux :

- la population a peu accès aux moyens de contraception,

- pendant longtemps, le schéma familial prôné au Nigéria était celui d’une famille nombreuse : jusqu’à une période récente, le nombre moyen d’enfants par femme était de 6. Aujourd’hui, ce nombre est d’environ 5,4 : c’est une moyenne en baisse, mais qui reste élevée.

L’une des conséquence de cette augmentation de la population est un taux de chômage très élevé : près de 50 % de la population des 15-24 ans est au chômage. Les écoles ne sont pas aménagées pour accueillir un si grand nombre d’élèves.

De même qu’en Chine, les villes ne sont pas aménagées pour accueillir autant d’habitants. Les populations pauvres sont contraintes de s’installer dans des bidonvilles, composés d’habitations construites avec des matériaux de récupération, en périphérie des grandes villes.

La croissance démographique a également un impact sur l’environnement du pays. La faune et la flore diminuent car les populations s’en nourrissent ou l’utilisent pour se chauffer (le bois est encore un moyen de chauffage très utilisé au Nigéria, ce qui participe à la déforestation du territoire).

L’IDH du Nigéria est toutefois en hausse. L’espérance de vie est passée de 37 à 53 ans entre 1950 et 2015, grâce à l’amélioration des soins. Le taux d’insertion à l’école a augmenté de 40 à 85 % (beaucoup plus d’enfants vont à l’école). Par ailleurs, le PIB par habitant (a richesse produite par habitant) a évolué de 93 $ à plus de 3100 $ produits par an et par habitant.

 

III. Europe et États-Unis font-ils face aux mêmes problématiques ?

 

L’Europe et les États-Unis ont une croissance démographique qui a fortement ralenti, voire même qui devient négative. La population est de plus en plus âgée, ce qui pose la question du renouvellement des générations. Les individus font de moins en moins d’enfants et la population a tendance à diminuer. Cette croissance faible a pour cause le ralentissement des naissances et la hausse de l’espérance de vie.

La conséquence majeure du vieillissement de la population et du non-renouvellement des génération est financière. Les populations à la retraite doivent toucher de l’argent pour vivre. Cet argent est celui qui est cotisé par la population active. Or, si la population jeune et active diminue, les cotisations risquent de diminuer et il peut devenir difficile de verser les retraites.

Les enjeux de ces pays sont donc de trouver de nouvelles façon de financer des retraites, de préserver un esprit innovant et jeune tourné vers le futur et de réduire les inégalités de pauvreté qui existent encore (même si ces dernières sont moins importantes que dans les puissances émergentes ou dans les pays en voie de développement).