ESPAGNOL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


Nous allons nous intéresser ici aux questions d’échanges et de frontières et notamment aux liens entre les échanges et les constructions identitaires : « Identidades e intercambios ».

Il faut envisager la frontière dans un sens très large, à la fois frontière réelle et frontière symbolique, invisible, etc.

Il faut aussi penser à la complexité des flux migratoires et ce, en particulier, dans l’aire géographique qui nous concerne puisque l’on dépasse largement la problématique d’une mobilité sud-nord pour aller vers des flux très complexes, dans leur dynamisme comme dans leurs causes et dans leurs effets. L’Amérique latine est notamment très touchée par ces flux migratoires. Quant à l’Espagne, elle est un exemple très emblématique de complexification des flux puisqu’on a vu que l’Espagne, qui est historiquement une terre d’accueil a été aussi une terre de départ au moment de la crise économique de 2008, en particulier pour les jeunes générations.

 

I. Globalización, dinamismo y mobilidad

 

Les effets positifs de la globalisation sur le dynamisme et la mobilité des flux : l’exode massif peut avoir des effets très positifs sur l’économie d’un pays. Par exemple, en Équateur, l’exode massif de certains équatoriens a une conséquence positive en matière d’éducation. « Éxodo » = exode. « Las remesas » = l’argent envoyé par les émigrés à leur propre famille. Cet argent a permis de financer l’éducation des familles restées en Équateur.

La fuite des cerveaux = « la fuga de cerebros », ce genre de mobilité représente un qu

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.