FRANÇAIS

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


Le genre de la comédie est issu de la littérature et remonte à l’Antiquité. La comédie est un sous-genre du théâtre, au même titre que la tragédie ou le drame. Pour rappel, le théâtre est aussi un genre, mais c’est un genre littéraire. La comédie utilise le registre littéraire comique, puisqu’il s’agit de faire rire. Le registre comique se trouve dans la comédie mais aussi on peut le trouver dans le roman, la poésie, etc, le comique n’est pas la même chose que la comédie. Le comique est le fait de faire rire tandis que la comédie est ce qui appartient au théâtre.

 

I. Histoire littéraire

 

A. Antiquité

À l’Antiquité, la comédie s’écrit avec des personnages particuliers, contrairement à la tragédie. La comédie s’intéresse à des personnages de condition modeste, on pourrait dire aussi de naissance basse, on n’a pas de dieux ni de héros mythologiques, ni de roi ou de reine. On a des personnages issus du peuple ou même parfois des esclaves qui sont en conversation avec leur maître, par exemple. Ces personnages sont de condition plus modeste que les protagonistes d’une tragédie et ils adoptent un niveau de langage courant ou familier. Souvent l’esclave parle de manière familière, et le maître reste quelqu’un issu du peuple, car le peuple a une notion différente de celle d’aujourd’hui. À l’Antiquité, le maître pratique un niveau de langage courant. On n’est pas dans un niveau de langage soutenu par un vocabulaire très recherché, car il doit pouvoir être compris par tout le monde.

La comédie se définit par une fin heureuse, à la différence de la tragédie où la fin est nécessairement funeste, malheureuse. Tout finit bien : c’est un des critères qu’il faut retenir, parce que dans la tragi-comédie, il ne s’agit pas d’une pièce où l’on pleure et l’où on rit. C’est une pièce où il y a des difficultés ; c’est tragique pendant la majeure partie puis finalement ça se résout bien. La fin n’est pas comique au sens de rigoler, mais positive. C’est le cas dans Le Cid : le dénouement de l’intrigue est heureux.

 

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.