HISTOIRE-GÉOGRAPHIE


La Première Guerre mondiale, de 1914 à 1918, fait 10 millions de morts. C’est un conflit terrible qui marque un nouvel âge de la guerre.

 

I. Causes de la guerre

 

A. Des buts de guerre ?

Nous pouvons nous demander ce qui a amené l’Europe à la guerre, puisqu’avant d’être une guerre mondiale, ce fut une guerre européenne. Il existe des tensions entre les grands États européens, qui ne sont pas dans une relation de cordialité comme aujourd’hui à l’intérieur de l’UE mais qui sont extrêmement rivaux au plan économique, commercial et colonial. C’est l’époque de l’achèvement de la conquête coloniale et les pays qui sont les derniers arrivés dans cette compétition pour les derniers territoires coloniaux comme l’Allemagne et l’Italie sont frustrés de ne pas avoir plus de colonies et le font savoir.

Un deuxième élément fondamental est la question des identités nationales qui ont du mal à s’exprimer dans les empires multinationaux, en particulier dans l’Empire d’Autriche-Hongrie qui est une mosaïque de peuples, dont beaucoup aspirent à l’indépendance. Cette question de nationalité était centrale au XIXe siècle et elle s’exaspère avant la Première Guerre mondiale. Elle met en jeu l’attitude des pays libéraux, comme la France et l’Angleterre, par rapport aux revendications nationales : faut-il ou non les soutenir ? Il y a donc une ambiance propice à la guerre mais qui n’explique pas le basculement vers un conflit terrible.

 

B. L’enchaînement fatal

Cet enchaînement fatal est expliqué, entre autre, par l’historien Christopher Clark dans son livre Les Somnambules. Les somnambules représentent les diplomates européens, les chefs de gouvernement qui, comme s’ils étaient en train de dormir tout en marchant, ne se rendent pas compte que les complications diplomatiques des mois précédant la guerre amènent directement au conflit. Ce qui est frappant à la lecture de ce livre, c’est qu’en 1913-1914, il est impossible de mettre tous les diplomates européens et les dirigeants européens autour d’une même table pour éviter la guerre. C’est cette diplomatie secrète, bilatérale où l’on s’adresse à l’Autriche qui s’adr

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.