PHILOSOPHIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


La raison possède deux définitions :

- La raison est la faculté de connaître : c’est ce sens qui renvoie à l’adjectif rationnel.

- La raison est la faculté de savoir bien déterminer sa conduite : c’est ce sens qui renvoie à l’adjectif raisonnable.

 

I. Le propre de l’Homme

 

L’idée selon laquelle la raison est le propre de l’Homme revient à dire que c’est une faculté qui lui permet de connaître. Ne pas connaître par la raison c’est par exemple expliquer les phénomènes par la superstition et la magie. Connaître rationnellement un phénomène c'est en donner la cause mécanique dans une perspective scientifique. Pour illustrer cette thèse, on peut utiliser la figure de Descartes pour qui toute connaissance doit être rationnelle. Descartes, fasciné par les mathématiques qui, selon lui, constituent un domaine typiquement rationnel car il semblerait qu’il n’y ait que la raison qui explique les mathématiques, explique qu’il faudrait appliquer la méthode entièrement rationnelle de la déduction en mathématiques à l’ensemble des connaissances. Dans Le Discours de la méthode, il parle des mathématiques de la manière suivante : « Ces longues chaînes de raisons, toutes simples et faciles, dont les géomètres ont coutume de se servir pour parvenir à leurs plus difficiles démonstrations, m'avaient donné occasion de m'imaginer que toutes les choses, qui peuvent tomber sous la connaissance des hommes, s'entre-suivent en même façon ». Selon Descartes, on peut donc connaître avec la raison toutes les choses.

Mais la raison permet aussi de bien agir. Kant affirme que consulter la raison permet de savoir comment agir, ce qu’il faut faire. Si l’intention de l’action est rationnelle, on peut agir ainsi. Selon Kant, ce ne sont pas les conséquences de l’action qui comptent, c’est toujours l’intention. L’intention est rationnelle si elle est universalisable. Par exemple, il ne faut pas mentir, car un monde où tout le monde ment et où tout le monde sait que tout le monde ment ne serait pas envisageable. C’est donc pour cette raison que l’action de mentir est une action irrationnelle, et non morale. Il ne faut donc pas mentir.

Ainsi, la raison est le propre de l’Homme, elle lui permet de connaître et de bien agir, mais cette raison possède des limites.

 

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.