Première > Espagnol > Sujets contrôle continu > Art et pouvoir (EE)

ART ET POUVOIR (EE)

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Art et pouvoir

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. El arte al servicio del poder

 

Un retrato de Carlos III, de Felipe VI

Si on prend par exemple des portraits des différents rois espagnols, on va voir une vraie différence dans la façon de présenter la figure du roi. Avec Carlos III : beaucoup de richesse, des symboles de la royauté pour asseoir le pouvoir du roi.

En revanche, si on compare ce type d’images avec un portrait de Felipe VI, l’actuel roi d’Espagne, on verra que le portrait du roi actuel est beaucoup plus simple, dans un décor plus épuré. Cela peut s’expliquer par l’évolution du régime monarchique en Espagne. La représentation du pouvoir est en lien avec l’évolution de la société.

 

Cuestionar la monarquía

Aujourd’hui, beaucoup d’espagnols remettent en question la monarchie, car ils pensent qu’elle ne sert pas à grand-chose et qu’elle coûte cher. Toutes les marques de richesse qu’on pouvait voir dans les tableaux d’autres époques ont disparu à l’heure actuelle.

 

Alegoría de Franco y la cruzada

Un autre exemple d’art au service du pouvoir est un tableau de Franco qui s’intitule Alegoría de Franco y la cruzada. Ce tableau très connu a servi de propagande au régime franquiste après la victoire nationaliste et on voit bien sur ce tableau Franco représenté comme le sauveur de la patrie.

 

Vocabulaire

un retrato

símbolos para asentar la autoridad del rey

cuestionar la monarquía, el régimen monárquico

las marcas de riqueza

la propaganda al servicio del régimen franquista

el salvador de la patria

 

II. El arte como contrapoder

 

El bombardeo de Guernica

Dans le tableau Guernica, Picasso représente le bombardement de Guernica, un petit village du Pays basque. Ce bombardement a ému la communauté internationale car il a eu lieu un jour de marché donc il y a eu beaucoup de civils tués. À travers ce tableau, Picasso dénonce le bombardement mais aussi la montée du fascisme en Europe, puisque ce sont des avions allemands qui ont bombardé ce village pendant la guerre civile.

 

El venezolano Ronaldo Schemidt

Ce photographe vénézuélien a reçu le prix World Press Photo grâce à une photo qui montre un homme en flammes pendant les manifestations contre le président Nicolas Maduro. En recevant ce prix, la photo a fait le tour du monde et elle a donc permis de diffuser ces informations concernant le Venezuela.

 

Vocabulaire

el bombardeo de Guernica

conmover la comunidad internacional

denunciar el avance del fascismo

un hombre en llamas

dar la vuelta al mundo

 

III. El arte comprometido

 

La canción de protesta – Víctor Jara

Quand on pense aux chansons engagées en Amérique latine, on pense à Víctor Jara. Jara était un chanteur chilien qui a soutenu le gouvernement de Salvador Allende et qui, au moment du coup d’état de Pinochet, a été enfermé dans un stade et il a écrit le poème Somos cinco mil qui est devenu après une chanson.

 

El muralista – Diego Rivera

Le principe du muralisme était de peindre sur des grandes façades d’immeubles publics pour donner accès aux gens moins favorisés à une certaine culture. Ces fresques racontent souvent l’histoire du pays, dans le cas de Diego Rivera, du Mexique, et dénoncent les problèmes sociaux, économiques ou politiques.

Par exemple, Rivera dénonce la conquête espagnole dans une grande fresque au Palais national de Mexique. Il dénonce également l’esclavage dans une fresque intitulée Plantación de azúcar en Morelos. Enfin, il dénonce la société capitaliste dans une fresque qui s’appelle El hombre controlador del universo.

 

Vocabulaire

la canción de protesta

el muralismo – un muralista – un mural

pintar en las fachadas de edificios públicos

denuncia de:

- la Conquista española en el Palacio Nacional de México

- la esclavitud en el mural titulado Plantación de azúcar en Morelos

- la sociedad capitalista en el mural titulado El hombre controlador del universo