Première > Français > Boost Français > Boost Français - Le roman sensible

BOOST FRANÇAIS - LE ROMAN SENSIBLE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le roman sensible

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Période

XVIIIe siècle : époque des Lumières qui met en avant la raison, qui valorise les sentiments humains et la sensibilité humaine.

 

Définition

Forme de roman qui met en avant les sentiments de ses personnages comme l’emportant sur la raison et comme moteurs de l’intrigue. Il y a un parti pris des écrivains de considérer que les sentiments de certains personnages vont guider leur liberté. Cela peut s’opposer au roman La Princesse de Clèves (où la Princesse préfère tenir une ligne de conduite, elle reste fidèle à son mari et ce même après la mort de celui-ci.)

Les romans sensibles privilégient l’exaltation des sentiments et identifient le bonheur avec le fait de suivre sa sensibilité et donc de trouver une réalisation à ses désirs et à ses envies.

 

Auteur

L’abbé Prévost

 

Œuvre

- Manon Lescaut, l’abbé Prévost : œuvre phare, très connue.

Résumé : le chevalier Des Grieux va suivre par amour Manon Lescaut, jusqu’au bout du monde (les États-Unis). Ce chevalier va s’opposer à son père et à la morale de son époque pour assouvir son amour et sa sensibilité. En effet, Manon Lescaut est une prostituée, une fille de basse naissance et de morale douteuse alors que le chevalier est de noble condition.

 

Caractéristiques

- Lexique des sentiments : colère, tristesse , etc.

- Registres lyrique et pathétique. Registre lyrique : le personnage parle en son nom propre et dévoile ses sentiments. Registre pathétique : pathos = la souffrance. Il s’agit d’exprimer des sentiments  de douleur, d’affliction, de désespoir.

- Hyperboles et figures de l’exagération : exemple avec les adverbes « très », « trop ». But : intensifier les sentiments (de douleur) des personnages.

 

Thèmes

- Amour : enjeu du bonheur individuel au XVIIIe siècle.

- Distinction : parce que les personnages qui entendent suivre leur sentiment valorisent ce choix comme étant le signe d’une élite. En effet, avoir une conscience supérieure, c’est ressentir quelque chose.

- Honneur / réputation : volonté de suivre des sentiments qui s’opposent aux codes de la société.

 

Parallèle entre romans sensibles et romans épistolaires : certains rentrent dans les deux cadres (comme La Nouvelle Héloïse).