Première > Français > La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle > Le poème en prose

LE POÈME EN PROSE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le poème en prose

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Période

Le poème en prose se développe à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle et qui continue aujourd’hui.

 

Définition

La prose poétique n’est pas un mouvement littéraire mais une forme. Elle n’est pas associée à une idée de la littérature, ni à des artistes. C’est un outil pour mettre en forme la poésie et jouer sur la prose poétique.

- Versets : c’est un outil qui fonctionne par versets et non par vers. (Les vers sont définis par un nombre de syllabes, par exemple douze syllabes pour l’alexandrin.) On retrouve les versets dans les textes religieux comme la Bible. Les versets sont des phrases organisées en paragraphes. En prose poétique, les versets ne sont pas réguliers : le même nombre de syllabes ne revient pas à chaque phrase comme dans les vers. (Les vers libres, inventés par Apollinaire sont de longueur variable mais restent des octosyllabes, décasyllabes ou des alexandrins et ne riment pas.)

- Sonorités : le verset joue sur les sonorités et non sur les rimes, cela donne lieu à des assonances (répétition de sons  voyelles) et des allitérations (répétition de sons consonnes). Exemple de jeu sur les sons : la paronomase, lorsque deux termes n’ont aucun lien de sens mais ont les mêmes sonorités (« lutin » et « lapin »).

- Rythme : la prose poétique joue sur le rythme avec la ponctuation, les virgules, les tirets. La cadence est la variation de longueur à l’intérieur d’une phrase, si la première partie est courte et l’autre longue, c’est une cadence majeure, si c’est l’inverse, c’est une cadence mineure.

 

Auteurs

Aloysius Bertrand est l’inventeur de la prose poétique dans son recueil Gaspard de la nuit. Il suit le mouvement romantique noir et troubadour. Dans ce recueil, il développe des petites histoires dans des versets et joue avec les sonorités, le rythme et les images.

Baudelaire a lu Aloysius Bertrand. Il reprend la prose poétique et la donne à connaître au plus grand nombre dans son recueil Le Spleen de Paris aussi appelé Petits poèmes en prose. Il y développe ses poèmes en prose autour du spleen.

Rimbaud, dont les recueils Les Illuminations et Une Saison en enfer sont en prose poétique. Ils s’inscrivent dans une inspiration noire et abstraite et travaillent sur la ponctuation et les rythmes.

 

Bonus

Ravel, compositeur du XXe siècle, a adapté Gaspard de la nuit et plus particulièrement le poème Ondine en musique.