Première > Français > Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle > Les débuts de la nouvelle

LES DÉBUTS DE LA NOUVELLE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les débuts de la nouvelle

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Il existe deux grands genres de récits : la nouvelle et le roman. La nouvelle est un genre bref, qui permet une lecture rapide, et demande, comme le roman, une analyse approfondie.

 

Période

La nouvelle apparaît en France au XVIe siècle, à la Renaissance, période historique qui dure de 1492 à 1590.

 

Définition

L’origine du terme nouvelle vient d’Italie et du terme novella. Il peut se traduire par « nouvelle histoire » ou « anecdote », news en anglais pour parler des actualités. Il s’agit donc d’une petite histoire contemporaine et singulière.

C’est un récit court, caractérisé par une action resserrée et linéaire, sans intrigues parallèles. Il y a peu de personnages, un seul personnage principal et un ou deux opposants et adjuvants. Il y a peu de descriptions, car l’écriture est centrée sur l’action. La fin est une chute rapide qui tient en deux ou trois phrases et qui crée un effet de surprise.

 

Auteurs

Boccace, auteur italien, invente la nouvelle au XIVe siècle (Moyen Âge). Son recueil de nouvelles s’intitule Le Décaméron qui signifie « dix jours » en grec. Dix personnages se racontent dix histoires pendant dix jours, qu’ils commentent ensuite. Il y a donc cent histoires amoureuses ou morales. L’action se situe à Florence, durant une épidémie de peste. Les personnages sont mis en quarantaine pour éviter d’être contaminés, pour contrer l’ennui, ils inventent ce jeu de conteur. Ce recueil a eu beaucoup de succès.

La Renaissance Française s’est beaucoup inspirée du Moyen Âge italien, car François Ier mène des guerres en Italie. Plusieurs artistes italiens comme Léonard de Vinci émigrent en France et Marguerite de Navarre, sœur de François Ier, se passionne pour l’Italie.

Au XVIe siècle, Marguerite de Navarre s’inspire du Décaméron pour écrire L’Heptaméron. Le principe est semblable, il y a dix personnages réunis et confinés à cause d’une tempête dans les Pyrénées. Marguerite de Navarre meurt avant d’avoir fini l’écriture du recueil qui se compose de 72 nouvelles, il n’y a donc que sept jours de récits et non pas dix, d’où le nom heptaméron.

 

Œuvres

- Le Décaméron, Boccace.

- L’Heptaméron, Marguerite de Navarre.

- Cents nouvelles nouvelles : c’est l’œuvre du XVe siècle qui impose le terme de « nouvelle », l’auteur est anonyme. Elles ont été écrites à la cour de Bourgogne et sont humoristiques, moralisantes ou galantes.

 

Bonus

Le Décaméron réalisé par Pasolini en 1971 est une adaptation du Décaméron de Boccace. Il filme les visages comme des portraits de la Renaissance italienne, il est proche de la réalité historique ainsi que du texte de Boccace.