Première > Français > Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle > Réalisme et naturalisme

RÉALISME ET NATURALISME

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Réalisme et naturalisme

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Le réalisme et le naturalisme sont des mouvements principalement utilisés pour le roman. Il existe peu de pièces de théâtre naturalistes ou réalistes.

Réalisme : vient du latin res, qui signifie « les choses ». En effet, le réalisme s’attache à la description des choses.

Naturalisme : vient de « nature », « naturel ». Le naturalisme s’attache à la nature des choses, à ce qu’il y a de plus essentiel en ces choses.

 

Période

XIXe siècle : siècle de la révolution industrielle, du développement du travail dans sa forme moderne et de la construction d’une société qui ressemble à la nôtre.

 

Définition

Volonté de restituer la réalité dans toutes ses dimensions (réalisme), avec une documentation précise voire scientifique (naturalisme). Le naturalisme prolonge le réalisme.

 

Auteurs

Balzac (réalisme), Zola (naturalisme), Maupassant.

 

En voulant raconter les choses au plus près de leur réalité, Balzac veut s’opposer à l’idéalisation des sentiments, des rapports humains, présents dans les ouvrages de son époque. Il veut peindre la société de son temps et montrer la réalité dans toutes ses dimensions, même les plus basses. C’est cela qui va choquer ses contemporains. Il prend des personnages issus du peuple, pour décrire leur condition de vie, dans une volonté d’objectivité. Balzac a une volonté totalisatrice.

Zola est un grand lecteur de Balzac. Il s’inscrit dans la même veine que lui, mais il y ajoute la documentation précise voire scientifique. Zola développe une méthode d’écriture qu’il baptise naturaliste puisqu’il se déplace sur place pour prendre des notes. Exemple : lorsqu’il écrit La Bête humaine, Zola parle du milieu des cheminots et va donc se rendre dans les gares pour voir comment ils travaillent. Il y a donc un travail de documentation dans la méthode d’écriture naturaliste. 

 

Œuvres

- Le Père Goriot dans La Comédie humaine, Balzac : il s’agit d’un roman qui apparaît dans une série de romans (= invention de Balzac). Il y a des personnages récurrents : certains personnages vont être le personnage principal d’un roman et le personnage secondaire dans un autre roman. Exemple : Rastignac.

- L’Assommoir dans Les Rougon-Macquart, Zola : il reprend cette idée de cycles romanesques. Les Rougon-Macquart est un cycle romanesque qui suit toute une famille.

- Bel-Ami, Maupassant : c’est un roman de l’ascension sociale (tout comme pour le personnage de Rastignac chez Balzac). C’est une démarche réaliste mais qui n’apparaît pas dans un cycle romanesque.

 

Caractéristiques

- Sociolectes : lecte = langue ; socio = la société, un groupe social. Un sociolecte est une manière d’utiliser le langage dans un groupe social donné. Exemple : dans Germinal, Zola essaye de restituer au plus près la manière dont les mineurs communiquent.

- Descriptions : elles sont parfois longues, car elles ont souvent une visée didactique. Elles sont une occasion de dire quelque chose à travers un objet. Elles sont souvent symboliques.

- Récit à la troisième personne : le narrateur est souvent omniscient, il sait tout et voit tout. Il y a une vue d‘ensemble des personnages et une vue surplombante du temps, pour rappeler des faits passés ou à venir.

 

Thèmes

- Famille et société : le fonctionnement d’un groupe et d’un individu dans un groupe.

- Liberté et déterminisme : Zola s’intéresse à la famille : qu’est-ce qui est hérité ? Qu’est-ce qui est libre ? Comment le personnage va-t-il s‘affranchir de son héritage ? Ces interrogations sur le déterminisme sont encore présentes dans l’écriture contemporaine.