Première > Français > Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle > Le nouveau roman

LE NOUVEAU ROMAN

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le nouveau roman

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Le Nouveau Roman est un mouvement littéraire qui affiche une caractéristique de nouveauté. Cette appellation de Nouveau Roman a été appliquée à un certain nombre d’auteurs qui n’ont pas revendiqué cette étiquette. Ils ont été édité dans la même maison d’édition : Les Éditions de Minuit (dans les années 1950-1960). Ces auteurs sont pour certains auteurs de théâtre et d’autres romanciers.

 

Période

XXe siècle. Le Nouveau Roman se développe plus particulièrement après la Seconde Guerre mondiale.

 

Définition

Passer de « l’écriture d’une aventure à l’aventure d’une écriture » (Jean Ricardou) : cela signifie qu’au lieu d’écrire une histoire ou une aventure, l’écrivain vit l’aventure dans l’écriture. Il y a la volonté de nouveauté. Par exemple, le narrateur s’adresse au lecteur : « Tu vas t’asseoir dans un train » (Michel Butor). Les auteurs n’ont plus confiance en la fiction à cause des événements de la Seconde Guerre mondiale.

 

Auteurs

Robbe-Grillet, Beckett.

 

Œuvres

- Les Gommes, Robbe-Grillet : cet ouvrage pastiche les romans policiers, il met en scène un personnage qui enquête tout en cherchant à acheter une gomme. Dans cet ouvrage se trouve de nombreux symboles cachés (exemple : Œdipe).

- Molloy, Beckett : Molloy est sa première œuvre, il y a le thème de la solitude, le problème de communication entre les personnes et un manque de sens qui caractérise la période de l’après-guerre.

 

Caractéristiques

- Objectivité : descriptions. Les auteurs se réfugient dans les objets. Exemple : dans Les Gommes, Robbe-Grillet va plusieurs fois décrire les mêmes objets. Ces objets vont évoluer (comme le pont à bascule par exemple).

- Flux de conscience ou répétition : narration non-linéaire. La narration ne suit pas la chronologie du temps. Le flux de conscience entraîne un rythme de narration différent de celui d’une action. La répétition entraîne elle aussi une narration non-linéaire.

 

Thèmes

- Incommunicabilité entre les êtres : il y a une difficulté, une impossibilité, pour les personnages, de se parler et de se comprendre.

- Manque de sens : il y a un défaut de sens. Les personnages ne trouvent pas de sens. Il y a donc un fond de résignation, de tristesse, de désolation qui fait suite aux événements de la Seconde Guerre mondiale.

 

Il faut contextualiser ces textes pour mieux les comprendre.