Première > Français > Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle > Stage - Les débuts du roman

STAGE - LES DÉBUTS DU ROMAN

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les débuts du roman

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Période

Le roman apparaît au XIIe siècle, durant les années 1100-1200. Le roman naît au Moyen Âge (Ve - XVe siècles en France).

 

Définition

Le terme de « roman » apparaît dès le Moyen Âge. Il désigne les textes en langue française. Durant cette période, des histoires circulent en latin et en langue celtique. Elles sont publiées en langues vernaculaires, c’est-à-dire dans la langue où le texte est publié. En France, on désigne la langue française sous l’appellation de « roman ». D’autres pays possèdent ce terme puisqu’il désigne toutes les langues héritées du latin, le latin étant diffusé dans l’ensemble de l’Empire romain.

Le roman comprend, dans les premiers temps, la traduction de mythes et de légendes antiques et celtiques, rédigés à l’écrit. Ces textes sont écrits en vers pour faciliter leurs mémorisations puisque le roman est lu à haute voix en public. Cette lecture à haute voix s’explique par le faible taux d’alphabétisation durant le Moyen Âge. La connaissance de la lecture est destinée à une élite, la majorité de la population ne peut donc pas lire les romans. La lecture devient de plus en plus personnelle, privée, et la culture orale disparaît progressivement. La lecture s’intériorise à partir du XIIIe siècle, et dans le même temps l’écriture évolue du vers à la prose.

Les romans ont trois sujets appelés « matières » au Moyen Âge, en rapport avec des histoires régionales :

- La matière de Bretagne désigne les légendes arthuriennes avec les chevaliers de la Table Ronde.

- La matière de Rome désigne les mythes antiques. Elle comporte notamment la guerre de Troie, appelée Le Roman de Troie, ou bien L’Énéide de Virgile appelé Le roman d’Énéas.

- La matière de France désigne des textes historiques se concentrant majoritairement sur l’histoire de Charlemagne, des rois, des combats, avec par exemple La Chanson de Roland.

 

Auteurs

La plupart des textes étaient anonymes, car au Moyen Âge on ne cherche pas à marquer systématiquement ses oeuvres de son nom, la propriété intellectuelle n’existe pas. Néanmoins des grands noms sont parvenus jusqu’à nous :

- Chrétien de Troyes : l’un des plus célèbres car il est l’inventeur du Roi Arthur et d’un certain nombre des chevaliers de la Table Ronde. Son roman le plus connu est Lancelot ou le Chevalier de la Charrette. Il intitule ses romans par le prénom du chevalier dont il est question et lui donne un sous-titre servant à définir le chevalier.

-  Béroul : célèbre pour son roman Le Roman de Tristan dans lequel il développe l’histoire plutôt celtique et folklorique de Tristan et Iseult, couple adultère à la fois magique et maudit au destin tragique. Tristan et Iseult sont liés à jamais par la force d’un philtre d’amour. Béroul n’est pas l’inventeur de cette histoire, elle est aussi racontée par Marie de France.

 

Œuvres

- Lancelot ou le Chevalier à la Charrette de Chrétien de Troyes.

- Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes.

- Yvan ou le Chevalier au lion de Chrétien de Troyes.

- Le Roman de Tristan de Béroul.

 

Bonus

Pour approfondir les légendes arthuriennes, il est possible de visionner le film d’Eric Rohmer de 1978, intitulé Perceval le Gallois qui est l’adaptation la plus fidèle aux textes. Le rôle de Perceval est interprété par Fabrice Luchini.