Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Théâtre

THÉÂTRE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Victor ou les enfants au pouvoir, Vitrac - Oral

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Questions sur l’ensemble de l’œuvre

 

Qu’est-ce que le théâtre de la cruauté ?

Le théâtre de la cruauté est le mouvement auquel cette pièce est attachée, avec le mouvement surréaliste. Le théâtre de la cruauté a été créé par Antonin Artaud, avec qui Vitrac a collaboré. Ce mouvement théâtral donne de l’importance au corps sur scène, et plus précisément de la souffrance physique sur scène. C’est autour du corps du personnage principal, Victor, que se cristallise l’ensemble de l’intrigue.

 

Connaissez-vous une mise en scène de cette pièce ?

Les mises en scènes les plus connues sont celles faites du vivant de l’auteur par Artaud et après la mort de Vitrac par Anouilh. Il existe une mise en scène récente faite au Théâtre de la Ville en 2012 par Demarcy-Mota.

 

II. Question sur la scène d’exposition

 

Quelles informations nous donne cette scène sur l’intrigue ?

La scène d’exposition renseigne habituellement sur le lieu, sur l’époque, les personnages impliqués et le problème qui va se poser à eux. Ici, la scène s’ouvre dans la maison de Victor enfant. Victor qui fête ses 9 ans et qui est en pleine discussion avec la bonne. Cette dernière indique le niveau social de l’enfant qui appartient à la haute bourgeoisie. Les répliques s’enchaînent de manière absurde, qui bousculent les attentes du spectateur. Le ton de la pièce est donc, dès le début, satirique et ironique.

 

III. Question sur l’arrivée de la prophétesse Ida

 

Que nous dit l’onomastique du personnage sur la pièce ?

L’onomastique signifie l’étude du nom propre, c’est-à-dire ce que signifie un prénom et/ou un nom dans le contexte d’une oeuvre littéraire. Par exemple, quels sont les sens et les symboles auxquels ils renvoient pour mieux comprendre qui est le personnage. Le prénom Ida fait référence au mouvement Dada qui est le mouvement précurseur du surréalisme. Le mouvement Dada prônait la loi du hasard pour donner des créations artistiques. La pièce se range à la fois dans le mouvement du théâtre de la cruauté ainsi que dans une référence au mouvement Dada.