Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Théâtre

THÉÂTRE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

On ne badine pas avec l'amour, Musset - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1834

 

Genre

Cette œuvre appartient au genre du théâtre et elle s’inscrit dans le registre comique, même si la fin est triste, car il s’agit de l’histoire d’une relation amoureuse entre trois personnages. Cette pièce appartient aussi au sous-genre théâtral du proverbe : c’est un genre qui ne s’étudie pas beaucoup car il est considéré comme étant mondain : il développe une intrigue amoureuse peu sérieuse, en cherchant à exemplifier un proverbe.

 

Mouvement

Cette œuvre s’inscrit dans le mouvement romantique.

 

Auteur

Alfred de Musset (1810- 1857) a commencé sa carrière littéraire très jeune. Il s’est d’abord fait connaître par des poèmes assez classiques utilisant les formes fixes de l’époque, en développant des thèmes amoureux exaltés, passionnés. C’était l’amant de George Sand, une auteure plus âgée que lui et dont l’œuvre est aussi inscrite dans le mouvement romantique. Elle a commencé sa carrière littéraire avec le roman Indiana, dans lequel elle raconte l’histoire d’une femme mal mariée. Musset et George Sand partent tous les deux pour faire un long séjour à Venise, en Italie, qui était l’un des pays préférés des romantiques. Mais leur relation se détériore pendant leur séjour et ils se séparent. Musset revient en France et il écrit On ne badine pas avec l’amour à propos de leur rupture. Le personnage masculin de cette œuvre est, en quelque sorte, le représentant de Musset, alors que le personnage de Camille représenterait George Sand. Il y a un troisième personnage, Rosette, que Perdican séduit pour se venger de Camille.

 

Moments-clés

- Perdican lit la lettre écrite par Camille à son sujet. Perdican et Camille ne se sont pas vus depuis longtemps et ils vont se retrouver un peu par hasard. Il va apprendre qu’elle a tenu à son propos un discours qui va l’offenser, puisque dans cette fameuse lettre, Camille explique que Perdican est désespéré suite à leur rupture et qu’il l’aimait plus qu’elle ne l’aimait. Cela va le blesser et l’humilier, et il va chercher à se venger en séduisant une jeune femme, Rosette, afin de rendre jalouse Camille. Rosette tombe sous le charme de Perdican, mais elle découvre les raisons pour lesquelles Perdican s’est intéressé à elle et elle se suicide, juste après que Camille et Perdican s’avouent leur amour retrouvé. Camille, en constatant les dégâts que leur relation a causés, décide de se séparer définitivement de Perdican, car elle ne peut plus être heureuse. 

 

Thématiques importantes

- L’amour romantique, exalté et passionné de Perdican pour Camille. C’est aussi un amour contrarié.

- Le mensonge et l’identité qui montrent un héros romantique en prise avec ce qu’il aimerait être et ce qu’il doit être dans la réalité, et qui souvent ment et dissimule avec des stratagèmes pour arriver à ses fins, sans jamais être totalement content des mensonges qu’il est obligé de mettre en œuvre.

- Liberté formelle du texte : c’est une comédie puisque son sujet est léger (c’est la définition de la comédie classique, qui ne doit pas forcement faire rire). C’est aussi un genre qui s’intéresse à des gens du commun avec des problèmes du quotidien.

 

Citation

« Tous les hommes sont menteurs (…) ; toutes les femmes sont perfides (…) ; mais s’il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux ».

C’est une phrase de George Sand qu’elle lui a adressé dans une lettre et qui est reprise telle quelle dans On ne badine pas avec l’amour, elle montre le lien entre la vie et la littérature.

 

Bonus

Le film Les enfants du siècle de Diane Kurys retrace toute la relation entre Alfred de Musset et George Sand.