Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Poésie

POÉSIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les Amours, Ronsard - Oral

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Questions sur l’ensemble de l’œuvre

 

En quoi ce recueil est-il représentatif du mouvement de la Pléiade ?

Le mouvement de la Pléiade est celui auquel appartient Ronsard et d’autres poètes tels que Du Bellay. Ce mouvement se compose de sept poètes, comme la constellation de la Pléiade. Le but de ce groupe littéraire est de défendre la langue française en remontant aux sources linguistiques que sont le latin et le grec, et en s’employant à la redécouverte des mythologies gréco-romaines. Dans son recueil Les Amours Ronsard utilise un certain nombre de figures mythologiques et des formes poétiques de l’Antiquité. Par exemple il utilise les élégies.

 

Pourquoi Ronsard parle-t-il d’amour au pluriel ?

Ce recueil est composé de trois ensembles, destinés à trois femmes, Marie, Hélène et Cassandre. À ce titre, le titre est au pluriel. À l’époque de Ronsard, amour est un mot féminin. Son caractère féminin renforce l’impression que le titre Les Amours fait référence aux femmes aimées.

 

II. Questions sur « Mignonne, allons voir si la rose »

 

Quel adage latin illustre ce poème ?

Ce poème, dans sa symbolique et ses métaphores, se rapproche de l’adage latin carpe diem qui signifie : cueille le jour présent. Cet adage latin est attribué à Horace. « Cueille » fait référence à la fleur qui finit par faner. Cet adage incombe de vivre sa vie dans l’instant car le temps passe et ne revient pas. Il s’agit d’une forme d’hédonisme, dogme grec qui enjoint à jouir de chaque instant.

 

III. Questions sur « Quand vous serez bien vieille »

 

Quel rôle le poète adopte-t-il dans ce texte ?

Dans ce poème, Ronsard s’adresse à Hélène. Il lui demande de se projeter vieille femme, dans le cas où elle refuserait ses avances et d’imaginer sa vision de ce monde. Ce poème est organisé dans une temporalité complexe. Le rôle de Ronsard est celui de prophète. Le terme prophète provient de l’auteur, définissant le rôle de poète comme un prophète, dit vates en latin. Ce caractère prophétique peut autant s’appliquer sur le plan politique que humain. Ronsard effraie Hélène sur les conséquences du refus de son amour. Le discours du prophète se mêle à une rhétorique amoureuse.