Première > Français > Résumés d'œuvres (lectures cursives) > Littérature d'idées

LITTÉRATURE D'IDÉES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Fables, La Fontaine - Écrit

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Résumé pour l’écrit

 

Date de publication

1678

 

Genre

Ces œuvres appartiennent au genre argumentatif (apologue).

 

Mouvement

Ces œuvres sont rattachées au mouvement classique, qui caractérise l’époque de Louis XIV. Le mouvement se définit par une certaine rigueur, un respect du cadre. Cela peut se voir à travers l’emploi de vers dans des formes qui reprennent des fables antiques.

 

Auteur

Jean de La Fontaine (1621 - 1695) est un auteur noble. Il avait la charge de forêts et il a dédié ses fables à l’éducation des enfants des personnalités importantes de la cour. Il cherche aussi à édifier moralement les adultes/

 

Moments-clés

- « Le Loup et l’agneau », qui ouvre le premier livre de fables. Le loup va chercher à justifier auprès de l’agneau le fait qu’il le mange alors qu’il n’en a pas besoin puisqu’il est le plus fort de deux. A travers cet apologue on cherche à démontrer comment s’organisent les rapports de dominations des uns sur les autres et comment la raison peut toujours être détournée de manière que l’on légitime la force plutôt qu’on ne la discrédite.

- « Le Savetier et le financier ». On a deux personnages dont l’un prône l’accumulation de biens (le financier) et la stabilité économique ; quand l’autre (le savetier) est quelqu’un qui s’intéresse seulement à jouir des activités qu’il exerce. Ils vont s’affronter jusqu’à ce que l’un de deux ait le dessus et que La Fontaine dresse une morale à ce sujet.

- « Le Pouvoir des fables » est un texte où La Fontaine fait un retour sur sa propre écriture de fables. Il prend l’exemple d’un orateur antique qui cherche à intéresser son public sans y parvenir et qui finit par raconter une histoire mettant en scène des animaux, comme La Fontaine le fait. En cela, le fabuliste indique que c’est par le détour par l’histoire que l’on peut intéresser et éduquer les hommes.

 

Thématiques importantes

- La société humaine : la manière dont les hommes, sous-couvert des animaux qui les représentent, vivent entre-eux.

- La politique : comment cette société est gouvernée par ceux qui sont choisis.

- Le bonheur humain qui est toujours lié à la morale, au bien et au mal et aux choix qu’il faut faire pour être heureux.

- Le maître et valet et tous les rapports de domination entre les hommes.

 

Citation

« Si peau d’âne m’était conté, j’y prendrai un plaisir extrême ».

« Si peau d’âne m’était conté  est devenue une phrase idiomatique en français ; on ne sait même plus qu’elle vient de La Fontaine. C’est une manière d’indiquer que la fable est plus forte que les textes argumentatifs.

 

Bonus

Regarder sur internet les vidéos de Fabrice Luchini.