Première Générale > Géopolitique et sciences politiques > Comprendre un régime politique : la démocratie > Introduction : Comment définir la démocratie ?

INTRODUCTION : COMMENT DÉFINIR LA DÉMOCRATIE ?

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

COMPRENDRE UN RÉGIME POLITIQUE : LA DÉMOCRATIE

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

On peut faire référence à la célèbre formule du président Abraham Lincoln (1809-1865) : « la démocratie c’est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». L’intérêt de cette définition est de revenir à l’étymologie grecque du mot « démocratie ». Il est composé du demos et du kratos c’est-à-dire le pouvoir du peuple. Cette formule pose cependant plus de questions qu’elle n’apporte de réponse.

 

I. Le « meilleur » des régimes ?

 

La démocratie est-elle le meilleur des régimes ? C’est une question qui n’a pas toujours parue évidente. Dans l’Antiquité, les penseurs comme Aristote distinguaient monarchie, aristocratie et République. Il pensait que la démocratie n’était qu’une dérive de la République qui permet le gouvernement de tous dans l’intérêt général. La démocratie, elle, tendait à être la tyrannie des masses de la majorité sur la minorité.

Au XIXe des penseurs comme Benjamin Constant ou Alexis de Tocqueville reprirent cette idée que la démocratie pouvait présenter des dangers, des risques de la tyrannie des masses. Ce n’est qu’au cours du XXe siècle, avec les excès et les désastres liés à des régimes totalitaires et autoritaires qu’est arrivée l’idée que la démocratie était peut-être le meilleur des régimes. Winston Churchill disait que la démocratie « était le meilleur des systèmes à l’exclusion de tous les autres ». Il prononce cette formule lors d’un discours en 1947, au moment même où il a perdu le pouvoir et il enjoint les travaillistes, qui dominent la politique, à bien respecter le mandat que le peuple leur a donné. Il faut, selon lui, que les travaillistes soient les serviteurs des citoyens qui les ont élus.

 

II. Cinq caractéris

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.