Première Générale > Géopolitique et sciences politiques > Comprendre un régime politique : la démocratie > L’Union européenne et la démocratie

L’UNION EUROPÉENNE ET LA DÉMOCRATIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'UNION EUROPÉENNE ET LA DÉMOCRATIE

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

L’Union européenne a été présentée par Jacques Delors comme un « objet politique non identifié ». Au départ, l’organisation a pour but de défendre la démocratie en Europe qui a été mise à mal pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce sont des régimes démocratiques qui s’entendent pour rebâtir une démocratie européenne. Paradoxalement, cette démocratie européenne subit, surtout depuis les années 1990-2000 des attaques contre un prétendu déficit démocratique et un côté trop technocratique, notamment du fait de ses institutions. Pourquoi de telles critiques ?

 

I. La démocratie, valeur fondamentale de l’Union européenne

 

En 2012, l’UE a obtenu le prix Nobel de la paix pour avoir su, sur le continent, faire triompher la paix, la démocratie et les libertés. Ce sont des valeurs que soutient l’organisation depuis la fin des années 1940. Les pères de l’Europe (Jean Monnet, Alcide de Gasperi, Paul-Henri Spaak et Konrad Adenauer) sont tous issus, soit de la démocratie chrétienne soit de la sociale démocratie, c’est-à-dire des courants politiques qui s’entendent à l’échelle européenne et construisent des réseaux pour construire une vaste démocratie européenne. La méthode de Jean Monnet est de partir de réalisations économiques qui créent des solidarités, des interdépendances et qui forgent des institutions. Ainsi, on passe de l’économique au politique et juridique pour construire la démocratie.

C’est pourquoi, tout au long des traités de l’UE (de la CECA à la CEE et à l’Union européenne), on trouve des références à la démocratie. En 1993, on a défini les critères de Copenhague, parmi lesquelles il y a des critères politiques et juridiques nécessaires pour adhérer à l’Europe : être une démocratie ; avoir forgé un état de droit, respecter le droit des minorités et les protéger.

Depuis les années 1980 et les années 1990-2000, lorsque sont entrés les pays de l’Europe de l’Est, ces conditions de démocratisation ont été fondamentales. Ce sont aujourd’hui des conditions qui font achopper la candidature de la Turquie.

En 2000, a été rédigée et promulguée une charte européenne des droits fondamentaux qui réaffirme l’importance de la démocratie. Dans le traité de Lisbonne (2007), on parle de l’UE comme une démocratie représentative. 

 

II. Les institutions démocratiques sans cesse améliorées

 

L’UE s’est progressivement dotée d’institutions démocratiques. On rappelle que le critère de base d’une démocratie réside dans la séparation

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.