Première Générale > Histoire-Géographie > La Chine : des recompositions spatiales multiples > La Chine : des recompositions spatiales multiples

LA CHINE : DES RECOMPOSITIONS SPATIALES MULTIPLES

LA CHINE : DES RECOMPOSITIONS SPATIALES MULTIPLES

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Croissance démographique, croissance économique.

 

A. Le fait démographique en Chine

La Chine est toujours le pays le plus peuplé de la planète. Sa population atteint 1 400 000 habitants, mais il est probable qu’elle ne demeure pas le pays le plus peuplé. En effet, l’Inde rattrape la Chine et pourrait la dépasser dans peu de temps.

Sa croissance démographique est ralentie depuis une quarantaine d’année du fait de la politique de l’enfant unique mis en place par le gouvernement chinois en 1979. Aujourd’hui, la population chinoise continue de croître à cause du phénomène d’inertie, mais diminue. La population est cependant vieillissante.

La répartition de la population sur le territoire chinois est très déséquilibrée.

 

chine-densite

 

On constate que le littoral chinois concentre les populations. Les densités sont extrêmes dans certaines localisations comme Shanghai. Vers l’intérieur du territoire, la Chine est encore très peuplée mais les densités tendent à diminuer même si l’on constate des agglomérations de plus en plus importantes notamment le long de l’axe des grands fleuves chinois : le fleuve Bleu et le fleuve Jaune. Ils sont des axes de pénétration de la puissance chinoise vers l’intérieur de son territoire. Ces densités diminuent à mesure que l’on va vers l’ouest et le désert du Xinjiang qui est un territoire très peu peuplé.

Le fait démographique est fondamental et doit être mis en rapport avec les évolutions économiques pour constater que la société a été bouleversée et est aujourd’hui encore en transition.

 

B. Une société en transition

- Une transition urbaine : La Chine, au moment où les communistes prennent le pouvoir en 1949, était un pays rural où seulement 54 % de la population vivait dans les villes.

Aujourd’hui la population chinoise est majoritairement urbaine : 60 % de la population environ vit dans les villes. Il y a donc une masse d’urbains d’environ 700 à 800 millions de personnes : c’est plus de deux fois la population des États-Unis. Cette croissance rapide de la population urbaine a des conséquences importantes.

- Le phénomène migratoire : Pendant très longtemps on a assisté à des vagues migratoires vers le littoral, là où se concentrent les activités les plus dynamiques et productives. On assiste cependant à l’heure actuelle à une sorte de reflux. Il se caractérise par des départs de populations vers l’intérieur du territoire où des espaces sont mis en valeur.

La diaspora chinoise est très importante et est un relais de la puissance chinoise au-delà de ses frontières. Une diaspora est caractérisée par l’éparpillement d’une population à travers le monde, qui reste solidaire avec son pays d’origine.

- Des disparités sociales : La Chine est un pays communiste dans lequel les inégalités devraient être réduites au maximum dans la th&e

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.