Première > SES > Sujets contrôle continu > Protection sociale et principe de solidarité collective

PROTECTION SOCIALE ET PRINCIPE DE SOLIDARITÉ COLLECTIVE

Exercice d'application


Science politique

  • Sujet : À l’aide du dossier documentaire et de vos connaissances, vous montrerez que la protection sociale, par ses logiques d’assurance et d’assistance, contribue à une couverture des risques fondée sur le principe de solidarité collective.

     

    Document 1 : Dépenses de protection sociale en France, en 2016 (prévisions)

     

    En milliards d’euros

    En %

    Santé

    Maladie

    Invalidité

    Accidents du travail et maladie professionnelle

    249,9

    204,3

    38,8

    6,8

    35

    28,6

    5,4

    1,0

    Vieillesse-survie

    Vieillesse

    Survie

    325,0

    286,6

    38,4

    45,5

    40,1

    5,4

    Famille

    54,6

    7,6

    Emploi

    Chômage

    Insertion et réinsertion professionnelle

    44,8

    40,5

    4,3

    6,3

    5,7

    0,6

    Logement

    18,4

    2,6

    Pauvreté-exclusion sociale

    21,3

    3,0

    Total

    714,0

    100

    Souce : INSEE, 2018.

     

    Document 2 :

    Lorsqu’il n’existe pas de systèmes de gestion du risque informels [entraide communautaire par exemple] ou régulés par le marché [contrats d’assurance par exemple] ou lorsque ceux-ci fonctionnent mal sinon pas du tout, les pouvoirs publics peuvent mettre en place ou imposer des systèmes d’assurances sociales (assurances chômage, vieillesse, accidents du travail, invalidité, survie et maladie). La participation obligatoire à une communauté de risque peut éviter le problème de l’antisélection* et améliorer le bien-être. [...] Lorsque les habitants d’un pays sont confrontés à des fluctuations de leur consommation par suite d’une perte de revenu induite par un choc, l’État dispose de différents moyens pour les aider à faire face à la situation, tels que l’aide sociale (transferts en nature et en espèces en fonction du niveau des ressources), la subvention de biens et de services de base et les projets de travaux d’utilité collective. Il peut aussi assurer un revenu de base à l’ensemble de la population ou à certaines catégories (les personnes âgées, par exemple).

    Source : « Gestion du risque social : cadre théorique de la protection sociale », La Banque Mondiale, 2010.

    *Antisélection : sélection adverse.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.