Première > SVT > Sujets contrôle continu > Evolution d’un écosystème forestier

EVOLUTION D’UN ÉCOSYSTÈME FORESTIER

Exercice d'application


Écosystèmes et services environnementaux

  • Exercice : Évolution de la forêt de Loèche

    Décrivez l’évolution de la forêt de Loèche après 2003 et précisez en quoi cet écosystème montre sa capacité à récupérer un fonctionnement normal après la perturbation qu’il a subie.
    Vous organiserez votre réponse selon une démarche de votre choix intégrant des données issues des documents et les connaissances complémentaires nécessaires.

    Le 13 août 2003, un pyromane mit le feu à la forêt en amont du village de Loèche en Suisse, dans une zone montagneuse. L’incendie se propagea en une bande large de 500 à 1000 m. En l’espace d’une nuit, 300 hectares de forêt de mélèzes et d’épicéas et environ 10 hectares de pâturage boisé furent entièrement dévastés par les flammes.

     

    Document 1 : Évolution de la diversité végétale dans la zone incendiée de la forêt de Loèche

    Document 1a : Diversité moyenne des espèces végétales avant et après l’incendie de forêt

    1ebcf10b15dc761cee388f48600d762e9f2dffab.png

     

    Document 1b : Diversité moyenne des espèces végétales à différentes altitudes après l’incendie de forêt

    9628a7fe5da4ab1345f45c0529c5968da1f35e38.png

     

    Document 2 : Dynamique de deux espèces végétales herbacées notables dans la zone incendiée ; plus les carrés sont foncés, plus l’espèce est dominante par rapport aux autres espèces végétales

    9c6f7d3a5e79780e4c4538b74df1a66b4aedfb9a.png

    La funaire et l’épilobe sont considérées comme des espèces pionnières, c’est-à-dire capables de s’implanter sur des sols nus.

     

    Document 3 : Abondance d’insectes consommateurs de bois morts le long du transect tracé à travers la zone incendiée à différentes altitudes

    f60530e8e475f058997b1a773070cffaa0b50fb0.png

    Ces insectes xylophages (consommateurs de bois morts) permettent la dégradation de la matière organique morte.

     

    Document 4 : Régénération des arbres quatre ans après l’incendie de forêt : densité́ et composition en espèces suivant l’altitude

    122812f6d5ce9d11b721a8899d03d0d7a57831e0.png

    Les espèces forestières pionnières sont le bouleau ou le saule ; les espèces finales sont le mélèze ou l’épicéa.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.