Première > SVT > Sujets contrôle continu > Diagnostic médical d’un cancer de la peau

DIAGNOSTIC MÉDICAL D’UN CANCER DE LA PEAU

Exercice d'application


Variation génétique et santé

  • Exercice : Diagnostic médical d’un cancer de la peau

    Monsieur X présente une excroissance rouge au niveau du front depuis plusieurs mois. Son médecin suspecte la présence d’un carcinome, cancer au niveau de la peau. Il propose une série d’examens. Un prélèvement d’échantillon de tissu sur la zone suspecte est réalisé (biopsie) puis des études histologiques sont menées dans un laboratoire afin de vérifier l’hypothèse du médecin.

    Expliquer la complémentarité des deux techniques A et B utilisées par le pathologiste pour déterminer si monsieur X est atteint d’un cancer de la peau.

    Vous organiserez votre réponse selon une démarche de votre choix intégrant des données des documents et les connaissances complémentaires nécessaires.

     

    Document 1 - Technique A : évaluation du nombre de cellules présentant des chromosomes à l’état condensé.

    Après avoir prélevé un fragment de tissu à étudier, on observe au microscope optique, les cellules présentant des chromosomes visibles à l’état condensé et on les dénombre dans le champ d’observation.

    Le comptage est répété sur 9 autres zones du prélèvement puis une moyenne du nombre de ces cellules avec chromosomes condensés est calculée par mm2. Photo présentant un tissu humain observé au microscope optique : les cellules entourées sont des cellules présentant des chromosomes visibles.

    Source : tumeurs endocrines docteurs Bonnet et Chambery décembre 2016

     

    Document 2 - Tableau présentant les résultats obtenus chez le patient X et chez un individu sain.

     

    Document 3 - Données sur la protéine Ki-67

    La protéine Ki-67, codée par un gène porté par le chromosome 10 est une protéine présente dans le noyau, exprimée en périphérie des chromosomes. Le graphique ci- dessous présente les variations de l’expression de cette protéine au cours du cycle cellulaire.

     

    Document 4 - Technique B et ses résultats : évaluation du nombre de cellules exprimant la protéine Ki-67.

    Cette technique est basée sur une analyse immunohistochimique. Le pathologiste applique sur l’échantillon de tissu prélevé, des anticorps dirigés contre la protéine Ki-67. Lorsque la protéine recherchée est synthétisée, les anticorps se fixent dessus ce qui donne une coloration rouge aux cellules qui la produisent.

    L’indice Ki-67 est déterminé en calculant le pourcentage de cellules marquées par les anticorps sur le nombre de cellules totales dans le champ d’observation. Les résultats de cette technique sont présentés dans le tableau ci-dessous.

     

    Tableau des résultats obtenus chez le patient X et chez un individu sain.

     

    Immunohistochimie sur prélèvement de tissu de sain

    Immunohistochimie sur un prélèvement de tissu du patient X

    Index Ki-67

    < 2%

    > 40 %

    Source : Amaro-Filho SM et al. (2013) A Comparative Analysis of Clinical and Molecular Factors with the Stage of Cervical Cancer in a Brazilian Cohort.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.