Quatrième > Histoire-Géographie > Des espaces transformés par la mondialisation > Stage - Mers et Océans : un monde maritimisé

STAGE - MERS ET OCÉANS : UN MONDE MARITIMISÉ

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Mers et océans : des espaces au coeur de la mondialisation

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La mondialisation est un processus qui apparaît au XXe siècle avec la révolution industrielle. La mondialisation est le processus de multiplication des flux migratoires (flux de personnes) et des flux de marchandises, par l’intermédiaire des réseaux de transport. Les moyens de transport (train, camion, avion, bateau) s’améliorent de plus en plus : ils permettent d’augmenter la rapidité des échanges, qui sont donc de plus en plus nombreux. Au cœur de ces échanges (humains ou commerciaux), les océans et les mers tiennent une place centrale dans la mondialisation en raison de l’importance du trafic commercial maritime.

 

I. Un trafic commercial maritime très important

 

A. L’importance du commerce maritime

Aujourd’hui, 80 % du trafic commercial mondial s’effectue par voie maritime. Les 20 % restants s’effectuent par voie terrestre ou aérienne.

Les marchandises transitent sur environ 46 000 navires, dont des porte-conteneurs. Ces porte-conteneurs sont des navires de très grande taille qui chargent des grandes caisses métalliques (les conteneurs). A l’intérieur de ces caisses, ils transportent des marchandises solides, comme des produits manufacturés ou de la nourriture. Il existe également d’autres types de navires, comme les supertankers, qui eux, transportent du pétrole.

 

B. Trafic commercial entre les trois pôles de la Triade

Le commerce maritime concerne principalement les trois pôles économiques mondiaux majeurs : la Triade (l’Amérique du nord et surtout les États-Unis, l’Europe occidentale, et l’Asie de l’est avec le Japon).

Le commerce maritime suit des voies maritimes définies qui aboutissent dans les zones industrialo-portuaires (ZIP). 

 

C. La CMA-CGM

Ces échanges commerciaux passent par des entreprises, comme la CMA-CGM, qui assure le transport des conteneurs d’une ZIP à une autre. Ces marchandises sont ensuite distribuées dans l’arrière-pays des ZIP.

Les mers et les océans ont donc un rôle capital dans le commerce mondial. Pour pouvoir réaliser ce commerce, il faut aménager les espaces en conséquence.

 

II. Des aménagements pour favoriser ce commerce

 

A. Quels sont les espaces aménagés ?

Ces échanges passent par des ZIP qui se trouvent le long des façades maritimes. Les façades maritimes sont des zones littorales aménagées pour accueillir les marchandises. En Europe, la façade maritime la plus importante est la Northern Range, au nord de l’Europe. La ZIP la plus importante de l’Europe est Rotterdam, mais d’autres ports sont également important, comme Dunkerque ou Le Havre.

Il existe d’autres façades maritimes importantes en Asie de l’est, et à l’est des États-Unis.

Le long de ces façades maritimes, les zones industrialo-portuaires accueillent les marchandises. Les ZIP sont des zones de très grande taille où les marchandises transitent (par la zone portuaire) et où se pratiquent des activités industrielles, comme le raffinement du pétrole. Derrière ces zones, se trouve l’arrière-pays où les marchandises sont distribuées.

 

B. Quels aménagements ?

Les ZIP changent avec le temps et nécessitent d’être aménagées. En effet, les porte-conteneurs deviennent de plus en plus grands et il est nécessaire de faciliter l’accès au port de ces géants des mers. Pour cela, on creuse des canaux, c’est-à-dire des voies navigables artificielles, comme le canal de Panama. Il faut également allonger les quais et les portiques (des grues informatisées qui permettent d’embarquer et de débarquer les containers) et créer des zones de stockage des marchandises.

Ces aménagement déterminent l’importance des ZIP qui sont en concurrence les unes avec les autres. Aujourd’hui, la ZIP la plus importante est au Japon, mais le port de Rotterdam fait aussi partie des ZIP les plus grandes.

 

Conclusion

 

 

Les mers et les océans sont au cœur de la mondialisation, puisqu’ils sont le support de la majorité des échanges de marchandises dans un contexte d’intensification de ces échanges. Les voies maritimes aboutissent dans les façades maritimes le long des littoraux, et les ZIP permettent de redistribuer les marchandises dans les trois pôles de Triade.