Quatrième > SVT > Le corps humain et la santé > Stage - Reproduction et contrôle hormonal

STAGE - REPRODUCTION ET CONTRÔLE HORMONAL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

De la fécondation à la naissance

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La fécondation est la rencontre entre un spermatozoïde et un ovule. Cette affirmation aujourd’hui connue de tous a pourtant mis longtemps à être développée.

 

I. La fécondation

 

A. Histoire de la compréhension de la fécondation

En 1676, Antoni Van Leeuwenhoek, drapier hollandais, développe un système de lentille plus perfectionné qui lui permettait d’observer la qualité de ses draps et de ses soieries. Ce naturaliste va par la suite s’intéresser à ses propres sécrétions, et va être capable d’observer son propre sperme avec son microscope. Il découvre alors les spermatozoïdes, appelés à l’époque animanicules spermatiques. De là vont découler deux théories qui vont s’affronter :

- La théorie animalculiste, qui affirme que l’individu est déjà formé dans le spermatozoïde et que l’ovule va simplement accueillir cet individu et participer à son développement.

- La théorie oviste, affirmant que l’individu est déjà formé dans l’ovaire et que le spermatozoïde va simplement activer le développement.

Il faut attendre 1875 pour que l’allemand Oscar Hertwig mette en évidence, notamment chez l’oursin, la véritable fécondation telle qu’on la connaît aujourd’hui, c’est-à-dire la fusion entre le spermatozoïde et l’ovule.

 

B. La rencontre des cellules reproductrices

Chez l’humain, la rencontre de ces cellules ne se passe pas dans l’utérus comme on peut parfois le penser mais au niveau des trompes.

 

 

C. Les conditions de la reproduction

L’ovule est émis au 14e du jour du cycle de la femme et le spermatozoïde est émis lors d'un rapport sexuel. Celui-ci (avec plusieurs millions d’autres spermatozoïdes émis lors de l’éjaculation) parcourt le vagin, le col de l’utérus, l’utérus puis choist une trompe, sachant que l’ovule est émis dans une seule des deux trompes.

Une fois arrivé, c’est le premier spermatozoïde qui entre en contact avec l’ovule qui va fusionner. De là, la membrane de l’ovule va se durcir et interdire le passage des autres spermatozoïdes.

 

II. Le développement de l'embryon et du fœtus

 

A. La nidification

À partir de ce moment, les patrimoines génétiques vont s’unir, cette première cellule va se multiplier et va parcourir les trompes. Au bout du 6e jour, elle va s’implanter dans la muqueuse utérine. Cet embryon peut s’implanter n’importe où sur la muqueuse, mais une implantation au début d’une trompe peut poser problème et peut être l’explication de certaines fausses couches.

 

B. De l'embryon au fœtus

Une fois implantée, la cellule va continuer de se multiplier, les organes vont commencer à se former et au bout de 10 semaines, tous les organes sont formés : on passe de l’embryon au fœtus. Ce fœtus est un individu différent, c’est donc un corps étranger pour la mère.

 

C. Le placenta

Le placenta est un organe partagé qui va opérer en tant que barrière sélective entre ces deux individus. Il fait barrière entre le sang du fœtus et le sang de mère. Seulement certains éléments vont passer à travers le placenta, notamment le dioxygène (O2), qui sera transmis du sang de la mère vers celui du fœtus et qui permet au fœtus de respirer. Le fœtus va aussi rejeter du dioxyde de carbone (CO2). Les nutriments vont également être donnés par la mère.

Attention, certains composés nocifs peuvent également passer cette barrière sélective comme l’alcool, les médicaments. Un simple verre d’alcool pour la femme enceinte devient une quantité trop importante pour le fœtus, cela peut entraîner des malformations et des problèmes neurologiques.

 

 

III. La naissance

 

Après les 9 mois de grossesse, on assiste à la naissance, qui se divise en 3 phases :

- la dilatation quand le col de l’utérus s’élargit,

- l’expulsion de l’enfant, quand l’enfant commence à sortir,

- la délivrance quand l’enfant est complètement sorti et quand on va pouvoir retirer le placenta.