SCIENCES


Cellules ciliées et sons audibles par l'oreille humaine

 

L’audition correspond à la perception par l’oreille de vibrations sonores : les sons, les bruits, la musique, etc. Cette perception est d’abord assurée par l’oreille externe, elle est transmise ensuite sous forme de vibrations à l’oreille moyenne, constituée du tympan et des osselets. Puis ces osselets transmettent leurs vibrations à l’oreille interne, constituée du vestibule et de la cochlée. Le vestibule est impliqué dans l’équilibre alors que la cochlée est impliquée dans la genèse de signaux nerveux qui sont ensuite envoyés au cortex, en particulier ici au cortex auditif, c’est alors qu’on a la sensation d’entendre quelque chose.

 

I. Sons percevables par l’oreille humaine

 

Les sons perçus par l’audition humaine sont d’abord qualifiables en terme d’intensité. L’unité de l’intensité est le décibel (dB), et l’oreille humaine est capable d’entendre des sons variant de 0 à 120 dB environ. Au-delà de 120 dB, le son est trop fort et cela peut entraîner des dommages irréversibles à l’oreille humaine.

En terme de fréquence, les sons sont aussi qualifiables de sons graves ou de sons aigus. Lorsque la fréquence est basse (autour de 20 Hz ou un peu plus), le son est grave. Plus le son est aigu plus sa fréquence est élevée, l’oreille humaine étant capable de percevoir des sons jusqu'à 20 000 Hz ou 20kHz.

 

II. Tonotopie cochléaire

 

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.