Seconde > Allemand > Conjugaison > La place du verbe conjugué

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La place du verbe conjugué

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Où place-t-on le verbe dans une phrase en Allemand ?

Cela fait souvent l’objet de questions et de corrections dans les copies. Nous allons voir les principales situations dans lesquelles on peut placer le verbe en première position, deuxième position ou en fin de phrase.

 

I. Verbe en première position

 

- Dans une phrase impérative (ordre, injonction ou conseil appuyé), on met le verbe en première position, comme en français. On écrit alors : « Komm doch zur Party ! » (Viens donc à la fête !) « Komm » est à l’impératif mais surtout en première position.

- C’est le cas également pour toutes les phrases interrogatives globales : les « Ja/Nein- Frage ». Si on propose à quelqu’un de venir à la fête, on aurait : « Kommst du zur Party ? », avec le verbe en première position. Attention aux pièges avec le français, où parfois, de manière informelle, on dit : « Tu viens à la fête ? ». En allemand cela n’existe pas, on positionne toujours le verbe en premier dans la phrase interrogative globale.

 

II. Verbe en deuxième position

 

- Dans les phrases interrogatives partielles (« W-Frage »), on commence la question avec le mot interrogatif en « W ». Dans ce cas, le verbe se trouve juste après, en deuxième position. Comme dans la proposition : « Wie kommst du zur Party ? ».

Attention, deuxième place ne veut pas dire forcément deuxième mot. Par exemple dans la question « Wie alt bist du ? », « Wie alt » compose le mot interrogatif donc le verbe est bien en deuxième position.

- On retrouve aussi cette configuration dans toutes les phrases affirmatives simples ou déclaratives. Par exemple, avec la phrase : « Ich komme zur Party. » (Je viens à la fête.) Le sujet occupe la première position et le verbe, la deuxième.

Attention, la première place peut être occupée par autre chose que le sujet, par exemple ici : « Am Samstag komme ich zur Party », où le complément de temps est en première position et le verbe en deuxième. En allemand, on ne met pas de virgule après les compléments en début de phrase.

- On peut choisir aussi d’utiliser les conjonctions de coordination (mais-ou-et-donc-or-ni-car). Cela ne change absolument pas la place du verbe dans la proposition. On pourrait rajouter à la phrase précédente : « aber Maria kommt nicht ». « Aber » ne compte pas dans les positions. Le verbe est donc bien en deuxième place après le sujet « Maria ».

 

III. Verbe à la fin

 

- Dans une proposition subordonnée ou dépendante, le verbe se situe à la fin. On peut les reconnaître facilement car elles commencent souvent par un mot signal comme « ob », « obwohl », «weil », « dass », etc. Par exemple, dans la proposition : « Ich weiss nicht, ob sie zur Party kommt ».