Seconde > Allemand > Grammaire > Les déclinaisons

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les déclinaisons expliquées - Partie 2

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Les articles indéfinis

 

Fonction

Cas

Masculin

Féminin

Neutre

Pluriel

Sujet/ attribut du sujet

Nominatif

ein

eine

ein

Ø

COD

Accusatif

einen

eine

ein

Ø

COI

Datif

einem

einer

einem

Ø _n

 

En allemand, « un » = « ein » ; « une » = « eine », qui vient de « die », on a la même marque à la fin, et enfin le neutre « ein ». En revanche, l'article indéfini n'existe pas au pluriel, on parle « d'article zéro ». On n'a pas besoin d'article indéfini au pluriel.

Lorsqu'on est en position de COD, à l'accusatif, on a « einen ». Le « den » devient donc « einen ». On se calque sur le tableau de l'article défini, au féminin « eine » et au neutre « ein ». Lorsqu'on est au datif, on va toujours se calquer sur l'article défini. Le « dem » devient « einem », au féminin « einer » et au neutre « einem ». Pour le pluriel, c'est l'article zéro. Il y a juste une petite marque au moment du datif : « - n » (qui s'applique aussi pour l'article défini). Ce « - n » va se coller au substantif.

 

II. Les possessifs

 

Ein, eine, ein, Ø

Mein, meine, mein, meine

Pour les possessifs, on va également se coller à l'article défini. Avec le tableau, on peut facilement pouvoir les décliner. Quand on a « ein », par exemple en parlant des affaires de l'école : « mon crayon » serait « mein Stift » en allemand. Si on parle d'un nom féminin, « ma paire de ciseaux », par exemple, ça serait « meine Schere ». Au neutre, cela donne « mein » et au pluriel, puisqu'il faut exprimer la possession d'objets au pluriel, c'est « meine ».

 

III. Les pronoms

 

Nominatif

ich

du

er/sie/es

wir

ihr

sie, Sie

Accusatif

mich

dich

ihn/sie/es

uns

euch

sie, Sie

Datif

mir

dir

ihm/ihr/ihm

uns

euch

ihnen/Ihnen

 

Pour déterminer si le pronom est le sujet, le COD ou le COI, il est nécessaire de les varier. En français, on utilise cela sans forcément se rendre compte. « Je » peut devenir « me » par exemple, ou « il » peut devenir « lui ».

La première ligne c'est lorsqu'on a un sujet, toujours dans le cas du nominatif. Le « Sie » en majuscule est la forme de politesse.

 

Quelles sont les différences lorsqu'on adapte un pronom à l'accusatif et au datif ?

À l'accusatif, « ich » devient « mich » et au datif il devient « mir ». Le même modèle est suivi avec « du », la deuxième personne, donc « dich » et « dir ».

À la troisième personne, au masculin, on retrouve la marque « ihn », donc le « -n », comme dans « den » ou « einen ».

Enfin, au datif, on utilise la marque « -m » comme pour l´exemple de « dem » ou « einem ». La même chose se passe au féminin. « Sie » c'est comme « die » et « ihr », on a toujours la marque « -r » qui vient indiquer le datif. Pour le neutre, on a « es », comme « das » et puis « ihm », au datif, comme « einem ».

Au pluriel, « wir, ihr, sie » deviennent « uns, euch » à l'accusatif comme au datif.

Pour « sie, Sie » cela change un peu. À l'accusatif, on a « die » dans notre tableau et pour « sie » et « Sie »,  au datif, cela devient « ihnen » et « Ihnen » avec la marque « -n ».