Seconde Générale > SVT > Enjeux planétaires contemporains > Stage - Agrosystèmes et sols

STAGE - AGROSYSTÈMES ET SOLS

Exercice - Utilisation du Miscanthus



L'énoncé

A l'aide des documents 1 à 4, répondre aux différentes questions.

 

Document 1 : Le Miscanthus ou « Herbe à Eléphant »

6af9b429fa6ab245e3b5e3592bc20e837bc7acbd.jpg

Le Miscanthus, aussi appelée « Herbe à Eléphant », « Eulalie » ou « Roseau de Chine », est une plante herbacée vivace de la famille des Poaceae (Graminées) originaire d’Afrique et d’Asie du sud. Issue des marais, pentes et flanc de collines, c’est une plante robuste qui n’est sujette ni aux maladies, ni aux attaques de rongeurs ou autres ravageurs.

Il en existe une vingtaine d’espèces aux couleurs et aux caractéristiques très différentes : les plus courtes font à peine 35 cm de haut, alors que les plus grandes peuvent atteindre 3,5m à 4m de hauteur ! Certaines variétés sont stériles à multiplication végétative quand d’autres ont des graines fertiles ou un système racinaire traçant, il faut donc veiller pour ces dernières à ce qu’elles ne deviennent pas trop envahissantes.

Source : https://www.permaculturedesign.fr/miscanthus-plante-vivace-multifonction-permaculture/

 

Document 2 : Intérêt du miscanthus dans la lutte contre l’érosion

Dégradation des terres agricoles, formations de coulées de boue, altération de la qualité de l’eau… : l’érosion des sols est une problématique importante dans de nombreuses régions françaises. Pour limiter ce phénomène, les aménagements hydrauliques peuvent être complétés par des solutions agronomiques (travail du sol, couverts végétaux, zones tampons…). Le RMT Biomasse et Territoires a exploré différentes espèces et modalités de mise en œuvre de bandes ligneuses. C’est un moyen de lutte efficace même si l’effet est très insuffisant sur sol nu. Il est donc indispensable de les associer avec un couvert en herbe.

Parmi les diverses espèces possibles, le miscanthus présente de nombreux atouts. Semée sur une largeur de trois mètres minimum, cette culture pérenne se révèle efficace contre l’érosion des sols dès la 2ème année suivant son installation. Cependant, le miscanthus, comme le Switchgrass, « est adapté face aux écoulements diffus en bout de champ », mais son « rôle en tant que frein hydraulique reste limité ». De plus, le miscanthus ne nécessite aucun intrant et s’avère donc peu coûteux. Il bénéficie d’une bonne valorisation économique via différents débouchés : chauffage, paillage, fabrication de matériaux biosourcés…

Source : https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/des-bandes-de-miscanthus-pour-lutter-contre-l-erosion-des-sols-217-134668.html

 

Document 3 : Itinéraire technique de la conduite en bande de Miscanthus

4101a0383a0d50dea39da7f978d9fbb2401a830d.png

Source : https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/des-bandes-de-miscanthus-pour-lutter-contre-l-erosion-des-sols-217-134668.html

 

Document 4 : D’autres intérêts pour le miscanthus

Le miscanthus a beaucoup d'atouts: peu exigeant, nécessitant peu d'intrants, peu sensible aux maladies, ... Certes, sa plantation représente un investissement conséquent, de l'ordre de 4.000 euros l'hectare, mais la graminée donne chaque année de nouvelles pousses pendant au moins 20-25 ans et ne doit donc être plantée qu'une seule fois.

"Le premier objectif était de produire un bio-carburant. Un hectare de miscanthus valorisé comme combustible peut en effet produire l'équivalent de 7.500 litres de mazout", se souvient Frédéric Vandeputte, qui s'est d'ailleurs doté d'une chaudière à biomasse permettant de valoriser sa propre production. "Mais on s'est rendu compte que le miscanthus, s'il est planté de manière suffisamment dense, peut également jouer un rôle contre l'érosion et les coulées de boue en cas d'orage", poursuit l'agriculteur.

Source : https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-miscanthus-une-plante-anti-erosion-qui-peut-devenir-du-bio-carburant?id=9672245


  • Question 1

    Le miscanthus est-il une plante difficile à cultiver ? Citer le texte.

  • Question 2

    Rappeler au moins 5 pratiques humaines amenant à la dégradation des sols.

  • Question 3

    En quoi le miscanthus peut-il permettre de préserver les sols ?

  • Question 4

    Expliquer brièvement l’itinéraire de conduite en bande du miscanthus. Donner une application au miscanthus récolté.

  • Question 5

    Quel est le défaut majeur du miscanthus ? Sachant qu’il existe des espèces diploïdes et tétraploïdes, proposez une solution.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.