Seconde Générale > SVT > Procréation et sexualité humaine > La maîtrise de la procréation

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

LA CONTRACEPTION

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La contraception est l’ensemble des méthodes qui permettent d’éviter une grossesse non désirée. Elle permet aux couples qui ont des rapports hétérosexuels par voie vaginale d’éviter la production d’un embryon et ensuite de tomber enceinte.

Elle s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes même si la plus employée et l’une des plus efficaces est la pilule féminine. Dans la contraception, on empêche la production d’un embryon. La contraception au sens strict serait donc d’empêcher la fécondation, c’est-à-dire la naissance d’une cellule œuf qui va se développer dans les voies génitales de la femme et donner un bébé.

Il existe une contraception régulière, classique et utilisée au quotidien ou d’urgence éventuellement. Si la contraception au sens strict échoue, on parle de contragestion.

 

I. La contraception régulière

 

A. Principe de la contraception régulière

Elle est utilisée quotidiennement et a le moins d’impact sur la santé. La contraception régulière peut être toutes les méthodes qui empêchent une fécondation au cours d’un rapport hétérosexuel vaginal. La plus employée est la pilule féminine, qui contient des hormones de synthèse (produites en laboratoire). On parle d’oestroprogestatives de synthèse. Elles se prennent sous forme de comprimés sur des plaquettes pendant 21 ou 28 jours du cycle selon le type de pilule.

On dit que ces hormones de synthèse « leurrent » le système reproducteur : elles agissent presque comme les hormones produites naturellement par l’appareil reproducteur de la femme. Elles modifient le fonctionnement de ce système reproducteur en maintenant les taux hormonaux naturels bas pendant tout le cycle. Il n’y a pas de pic de l’hormone LH vers le milieu du cycle.

 

B. Modes d’action de la pilule féminine

La principale action de la pilule f

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.