Seconde > SNT > La photographie numérique > Stage - Images matricielles et vectorielles

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Images matricielles, images vectorielles

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Image matricielle, image vectorielle

 

Le pixel est le plus petit élément constitutif d'un écran.
Lorsque l'on zoome sur une image matricielle, on remarque que cette dernière est constituée d'un quadrillage, dont chaque case est codée à l'aide d'un code couleur.

INSERER IMAGE ICI

En informatique, un pixel n'a pas de dimension propre. Ses côtés peuvent être agrandis ou diminués en fonction de la définition de l'image.  

 

Exemple :

INSERER IMAGE ICI
On considère l'image matricielle de 8 par 8 précédente, c'est à dire de 8 pixels par 8 pixels. On code chaque pixel de l'image pour obtenir une forme particulière. 

On appelle aussi les pixels des points, qui correspondent aux zones du quadrillages où l'on code les couleurs. Ce type d'image en anglais est appelé bitmap, c'est à dire une carte de points. Une image matricielle est donc un tableau de valeurs où chaque case du tableau contient le code couleur du pixel. Les informations du tableau sont enregistrées dans un format de fichier jpeg, png ou gif par exemple. 

Les images vectorielles sont une autre manière de coder une image. En effet, les images sont codées à l'aide d'entités mathématiques et géométriques telles que des courbes, des droites, des lignes de Bezier (des lignes courbées), des cercles, des rectangles. Toutes ces formes sont codées à l'aide d'une fonction informatique, grâce à des vecteurs notamment.

Ainsi, l'image n'est plus constituée d'un quadrillage comportant des pixels de couleur mais par une succession d'entités mathématiques qui peut se déformer et se modifier sans perte de qualité. Ce type d'image est souvent utilisé pour les logos ou les polices d'écriture, que l'on peut alors agrandir ou rétrécir sans perte d'information. Ces images sont souvent enregistrées au format svg.