Seconde > SVT > Enjeux planétaires contemporains > Stage - La production de biomasse

STAGE - LA PRODUCTION DE BIOMASSE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Agrosystème et production de biomasse

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Aujourd’hui, nous sommes environ 7,6 milliards d’êtres humains sur Terre et au cours du XXIe siècle, on pourrait dépasser les 9 milliards. Pour nourrir cette humanité, mais également pour produire du bois, des tissus naturels, des médicaments, etc., l’homme exploite les écosystèmes. Il exploite la nature et les êtres vivants qu’elle produit et les détourne à son profit. On parle alors d’agrosystème.

 

I. Définition d'un agrosystème

 

Un agrosystème est un système agricole manipulé par l’homme dans le but d’obtenir quelque chose d’intéressant : de la matière végétale dans un champ ou de la matière animale dans un élevage.

Pour produire ce qui l’intéresse l’homme les transforme les écosystèmes en agrosystèmes. Le fonctionnement d’un agrosystème ressemble beaucoup au fonctionnement naturel d’un écosystème si on ne tient pas compte de l’export de biomasse.

 

II. Fonctionnements d'un écosystème naturel et d'un agrosystème

 

A. L'écosystème naturel

Dans un écosystème, il y a des producteurs primaires (végétaux chlorophylliens) qui exploitent l’énergie solaire et réalisent la photosynthèse. Grâce à celle-ci, les producteurs primaires produisent de la matière organique consommée au sein des réseaux trophiques (toutes les relations de nutrition) par différents consommateurs. Ces consommateurs (animaux) utilisent la matière organique produite par les producteurs primaires pour construire leur propre organisme et leur propre matière organique.

Lorsqu’ils meurent, les producteurs primaires et les consommateurs sont décomposés par les décomposeurs (bactéries, champignons, vers du sol) et sont transformés en matière minérale. Cette matière minérale est réutilisée par les producteurs primaires qui s’en approvisionnent lors de la photosynthèse (avec aussi de l'énergie solaire) pour produire de la matière organique.

 

B. L'agrosystème

 

 

L’agrosystème fonctionne de la même façon mais avec une particularité importante : on exporte une grande majorité de la biomasse. Cet agrosystème peut être un champ, une ferme productrice d’œufs, de lait, de viande. Les produits obtenus sont utilisés, vendus, exploités par l’agriculteur. Ainsi, dans un agrosystème, l’essentiel de la matière organique sort du système et n’est pas utilisé sur place. À cause de cet export de biomasse, il y a un appauvrissement des sols (dans les champs).

Dans l’agrosystème, la biomasse étant exportée, la décomposition ne peut pas avoir lieu. Dans un champ, si on exporte la culture sans laisser sur place de végétaux, il y aura progressivement un appauvrissement des sols. Cela signifie que les sols seront de moins en moins fertiles.

Cet appauvrissement des sols est poussé à l’extrême dans les zones de culture intensive qui nécessitent l’utilisation d’intrants. Les intrants sont tous les produits que l’agriculteur peut apporter à son système afin de le rendre plus fertile, et notamment les engrais.

 

Conclusion

 

Un agrosystème est un système de production de biomasse, végétale ou animale. Il permet à l’agriculteur d’obtenir quelque chose d’intéressant qu’il va ensuite revendre, en général pour nourrir l’humanité. Néanmoins ces agrosystèmes producteurs de biomasse se retrouvent facilement face à des difficultés majeures notamment l’appauvrissement des sols dans les zones de culture intensive. Il y a donc nécessité actuellement de trouver des solutions à cet appauvrissement des sols, puisque les intrants ont, d’une part un coût important, mais sont aussi souvent source de pollution de l’atmosphère, de l’eau, etc.