Seconde > SVT > L'organisation fonctionnelle du vivant > Le métabolisme cellulaire

LE MÉTABOLISME CELLULAIRE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le métabolisme cellulaire

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Le métabolisme c’est l’ensemble des réactions chimiques se produisant dans le cytoplasme ou dans les organites des cellules quand elles en ont (quand ce sont des cellules eucaryotes).

Le métabolisme c’est donc des réactions chimiques qui permettent aux cellules de produire des nouvelles molécules ou d’en dégrader pour réaliser leur vie cellulaire c’est-à-dire produire leur propre matière organique. Cela leur permet de grandir et de se multiplier. Pour cela, les cellules ont besoin de s’approvisionner en matières premières, c’est-à-dire de se nourrir.

 

I. Exemple d'étude du métabolisme des bactéries du lait

 

 

Le 1er graphique représente le nombre de bactéries qu’on laisse se développer pendant trois jours. (C’est un graphique en histogramme, avec des unités arbitraires, peut importe le nombre total, on veut seulement comparer le nombre de bactéries dans du lait pendant trois jours d’affilés.) On constate que le nombre de bactéries augmente de jours en jours.

Le 2e graphique suit la composition chimique du même lait (où se développent les bactéries) et on se rend compte que la quantité de lactose (sucre présent naturellement dans le lait) diminue au cours de ces trois jours, au fur et à mesure que les bactéries se développent.

Le 3e graphique suit la quantité d’acide lactique. Au départ absent du lait, il augmente au fur et à mesure que le temps passe.

 

Si le lait avait été chauffé au préalable pour tuer les bactéries qu’il contient, la quantité de lactose ne diminuerait pas au cours du temps et celle d’acide lactique n’augmenterait pas. Donc, c’est bien la présence de bactéries vivantes se multipliant pendant ces trois jours qui cause la diminution du lactose et l’augmentation de l’acide lactique.

Finalement, la multiplication des bactéries pendant ces trois jours dans le lait s’est faite grâce à une consommation de sucre (sous forme de lactose) et a produit une sorte de déchet qui est l’acide lactique venant s’accumuler à l’extérieur des bactéries du lait dans le liquide environnant.

C’est un exemple de consommation de matière et de rejet de déchet par ces bactéries, au fur et à mesure des réactions de leur métabolisme pendant trois jours.

 

II. Représentation du métabolisme d'une cellule

 

 

Pour réaliser les réactions de son métabolisme, la cellule a un approvisionnement en matière première, elle rejette des déchets ou des produits de son métabolisme et elle peut aussi réaliser des échanges gazeux avec son environnement (non illustrés dans le cas des bactéries du lait).

Tous ces échanges se font par l’intermédiaire de la membrane cytoplasmique qui est la barrière jouant un rôle de filtre, plus ou moins poreux, pour les échanges cellulaires. Tout cela permet la réalisation de réactions chimiques plus ou moins complexes et permet aux cellules de se multiplier.