Seconde > SVT > L'organisation fonctionnelle du vivant > Autotrophie et photosynthèse

AUTOTROPHIE ET PHOTOSYNTHÈSE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Photosynthèse

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Les organismes autotrophes au carbone réalisent la photosynthèse. Elle se déroule à l’échelle de la cellule (à l’intérieur de celle-ci), au sein d’un organite de couleur verte qui s’appelle le chloroplaste. C'est un organite qui mesure entre 1 à 10 µm, observable en microscopie optique sans coloration.

 

I. À l'échelle de l'organite (chloroplaste)

 

À l’échelle de cet organite, la photosynthèse repose sur l’apport d’énergie lumineuse qui permet l’assimilation du carbone minéral (CO2) en carbone organique (sucre, glucose).

L’équation bilan de la photosynthèse est donc : association dioxyde de carbone et eau grâce à l’énergie lumineuse = synthèse de glucose et libération de dioxygène.

6 H2O + 6 CO2 -> C6H12O6 + 6 O2

À l’échelle du chloroplaste, l’énergie lumineuse permet de transformer de l’eau (H2O) en dioxygène (O2). Cette transformation va libérer un pouvoir dit réducteur qui n’est pas au programme. Celui-ci est un intermédiaire réactionnel qui permet de réduire le carbone minéral (CO2) en carbone organique (sucres tels que le glucose ou l’amidon, qui est un polymère de glucose stocké au sein du chloroplaste).

 

II. À l'échelle de l'organisme (plante chlorophyllienne)

 

Si l’on se place à l’échelle de l’organisme, la lumière est captée par les organes foliaires notamment les feuilles vertes qui présentent une grande surface d’échange avec l’environnement. Elles peuvent ainsi capter un grand nombre de photons, l’énergie lumineuse essentielle à cette photosynthèse. Les parties aériennes chlorophylliennes captent également le CO2, présent dans l’atmosphère à une concentration d'à peu près 0,004 ppm. Ce n’est pas très concentré mais suffisant pour être capté au niveau de petits trous qui se trouvent dans la feuille : les stomates.

Cette photosynthèse nécessite aussi de l’eau, captée essentiellement par les racines au niveau du sol. Les racines ont un rôle d’absorption. La solution du sol monte grâce à une sève brute pour se retrouver au niveau des organes chlorophylliens (les feuilles) et va réagir au sein des chloroplastes via l’énergie lumineuse et le CO2 pour donner du sucre. Celui-ci est alors consommé par voie respiratoire, directement au sein des cellules chlorophylliennes. En journée, beaucoup de sucre est fabriqué donc une grosse partie est exportée sous forme de saccharose aux autres organes, dont les racines, où il est consommé mais aussi stocké. Par exemple, les racines de carotte sont sucrées : elles stockent du saccharose.

La photosynthèse synthétise des molécules organiques grâce à l’énergie lumineuse. Elle ne se déroule qu’en pleine journée.