Seconde > SVT > Microorganismes et santé > Stage - Le microbiote intestinal

STAGE - LE MICROBIOTE INTESTINAL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le microbiote intestinal, un organe à part entière

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

On appelle microbiote un ensemble de micro-organismes, non visibles à l’œil nu, qui peuple un milieu de vie particulier appelé microbiome. Ici, il est question du microbiote intestinal et plus généralement de l’ensemble des bactéries et autres micro-organismes qui peuplent le tube digestif.

 

I. Diversité et quantité de bactéries

 

Le microbiote dans le tube digestif c’est environ, par individu, 200 espèces de micro-organismes et plus particulièrement de bactéries. D’un individu à un autre ce ne sont pas exactement les mêmes espèces ou alors elles ne sont pas présentes dans les mêmes proportions. On dit que chaque individu possède sa propre flore intestinale. Ce terme est l’ancien terme que l’on donnait au microbiote.

Dans le microbiote de l’ensemble du tube digestif, on distingue les bactéries que l’on trouve dans l’estomac, il y en a très peu par rapport au reste du tube digestif (10 à 1 000 bactéries par gramme de contenu : c’est une façon de quantifier et de montrer la proportion de bactéries par rapport au contenu du tube digestif), ce qui est très peu comparé au reste du tube digestif comme dans l’intestin grêle et la partie terminale appelée le colon, où l’on retrouve le plus de bactéries (1 000 milliards de bactéries par gramme de contenu). Il y a donc une importante quantité de bactéries. L’ensemble du microbiote intestinal comprend 1 à 3 kilos de bactéries, ce qui pèse plus que le cerveau en comparaison. C’est une grande quantité mais c’est aussi une grande diversité dans les espèces et une diversification d’un individu à un autre.

 

II. Quel est le rôle de ce microbiote intestinal ?

 

Il est impliqué dans la digestion. Les bactéries dans le tube digestif se nourrissent de résidus alimentaires (tout ce qui n’est pas encore complètement digéré et pas passé dans le sang). Elles se nourrissent également de sécrétions (de molécules produites par les parois du tube digestif) et également de cellules mortes, puisque le tube digestif se renouvelle au fur et à mesure des jours qui passent.

Les bactéries consomment cet ensemble de sources de nourriture et, en échange, elles participent à la détoxification de certains aliments. Elles produisent des substances digestives et participent à la digestion chimique des aliments. Elles sont impliquées dans des réactions chimiques, comme des fermentations, qui permettent de découper progressivement les aliments dans l’estomac puis dans l’intestin.

 

III. Que se passe-t-il si l'on n’a pas de microbiote intestinal ?

 

On observe des problèmes immunitaires, c’est-à-dire des problèmes de la défense de l’organisme. Les bactéries ne sont pas impliquées que dans la digestion mais aussi dans d’autres mécanismes à l’échelle de tout l’individu, par exemple se défendre contre les maladies.

On observe aussi des problèmes digestifs graves avec, par exemple, une incapacité à digérer certaines protéines alimentaires.