SES


I. Distinguer déviance et délinquance

 

La délinquance est une sous-catégorie de la déviance : il s’agit d’une transgression de norme qui fait l’objet de sanctions pénales. C’est le droit qui prévaut dans la société qui qualifie l’acte délinquant. Par exemple : cracher par terre est un acte déviant parce qu’il transgresse une norme, il n’est pas délinquant. Contrairement au vol, au viol, à la fraude ou l’évasion fiscale, etc.

Comme le droit évolue, un acte jugé normal avant peut devenir délinquant si on le pénalise. Par exemple, le rassemblement dans les halls d’immeuble est un acte délinquant depuis la loi de 2003. A l’inverse, un acte qui était considéré comme délinquant auparavant peut ne plus l’être si on le dépénalise. Par exemple, l’interruption volontaire de grossesse, n’est plus délinquant depuis 1975.

 

II. Mesurer la délinquance

 

A. Les données officielles des institutions judiciaires

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.