SES


Un marché est un lieu de rencontre entre une offre et une demande. Il y a autant de marchés que de biens et de services destinés à la vente. La concurrence peut être définie comme une forme de compétition entre les agents économiques qui se disputent les échanges sur le marché (le fait d’acheter ou le fait de vendre). La concurrence la plus courante est celle des entreprises qui se disputent la vente de biens et de services. Chaque entreprise tente d’en vendre le plus possible relativement à ses concurrentes.

 

I. La concurrence pure et parfaite

 

La concurrence pure et parfaite est le modèle de base, le modèle idéal. Elle se décline sous la forme de cinq hypothèses très importantes.

 

A. L’atomicité du marché

L’hypothèse la plus importante est l’atomicité du marché. Elle est vérifiée quand, sur le marché, il existe un très grand nombre d’offreurs et de demandeurs de sorte qu’aucune des deux parties ne puissent influencer le prix de marché. Dans ces cas-là, on dit que les agents sont price takers, preneurs de prix : ils ne peuvent pas influencer le prix du marché.

 

B. La libre entrée et sortie du marché

La seconde hypothèse est la libre entrée ou sortie du marché. Les consommateurs et les producteurs peuvent librement rentrer ou sortir du marché, il n’y a pas de contraintes, il n’y a pas de barrières à l’entrée, ni à la sortie.

 

C. L’homogénéité des produits

La troisième hypothèse est l’homogénéité des produits. Les biens ou services vendus sur le marché ont les mêmes caractéristiques, ils sont tous identiques.

 

D. La perfection de l’information

Ensuite vient l’information parfaite, c&r

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.