Sixième > Français > Orthographe et vocabulaire > Stage - La formation des mots

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La formation des mots

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Un mot peut se décomposer en plusieurs parties :

- Le radical : partie qui porte le sens. C’est une partie essentielle, sans laquelle il n’y a pas de mot.

- Le préfixe : élément qui précède le radical (se place avant). C’est une partie facultative.

- Le suffixe : élément qui suit le radical (se place après). C’est une partie facultative.

La formation des mots peut permettre de comprendre des mots que l’on ne connaît pas.

 

I. Les préfixes

 

Voici un tableau des principaux préfixes :

 

Caractéristiques

Préfixes

Exemples

 

 

 

 

 

Opposition, négation

Dés-

Désorganisé

Dis-

Disparaître

É-

Édenté

An-

Analphabète

In-

Invisible

Im-

Immortel

Mal- (au sens de « mauvais »)

Malnutrition

 

 

Répétition

R-

Rapporter, rouvrir

Ré-

Réapparaître

Re-

Repartir

Avant

Pré-

Prénom (avant le nom)

Après

Post-

Postopératoire (après l’opération)

 

Extrême, plus que

Ultra

Ultraviolets

Super-, hyper-

Supersonique, hypermarché

 

Au-delà

Trans-

Transatlantique

Extra-

Extraordinaire


Plusieurs préfixes expriment ainsi une idée, qui changent le sens du mot. Par exemple : « organisé », avec le préfixe dés- qui exprime l’opposition, devient « désorganisé », le contraire d’ « organisé ».

D’autres préfixes expriment la répétition. Par exemple « repartir », signifie partir une nouvelle fois, et est souvent synonyme de « rentrer ».

D’autres préfixes encore expriment l’extrême. Par exemple super- ou hyper- : un « supermarché » ou un « hypermarché » est en quelque sorte un grand marché, un grand centre de distribution alimentaire.

Des préfixes qui reviennent très régulièrement en français sont ceux qui expriment l’avant, pré- (comme prénom) et l’après, post-.

D’autres préfixes qui ne sont pas dans le tableau sont également souvent utilisés, comme inter- qui signifie « entre ». Par exemple « international » signifie « entre les nations ». Le préfixe co- également, pour signifier « ensemble ». Par exemple « coopérer », qui veut dire opérer, travailler ensemble. Le préfixe télé- également qui marque la distance, comme « télécommande ». Enfin, un préfixe souvent employé est celui de la protection, para-, comme « parachute ».

 

II. Les suffixes

 

Les suffixes se placent après le radical. Contrairement aux préfixes, ils ne changent pas vraiment le sens des mots mais marquent la classe grammaticale des mots, et parfois apportent des nuances de sens.

 

Voici un tableau des suffixes pour les verbes :

 

Suffixes

1er groupe

2e groupe

3e groupe

-er

Penser

 

 

-ir

 

Finir, grandir, fleurir

Partir, cueillir

-dre

 

 

Descendre, vendre, rendre

-oir

 

 

Pouvoir


Pour les verbes, les suffixes en -er permettent de définir le verbe comme un verbe du premier groupe, par exemple comme « danser ».Le suffixe en -ir permet de définir le verbe comme du deuxième groupe. Enfin les suffixes -dre et -oir définissent le verbe comme du troisième groupe.

 

Voici un tableau des principaux suffixes pour les adjectifs :

 

Caractéristiques

Suffixes

Exemples

Participe présent

-ant / -ante

Troublant, troublante

Capacité à subir l’action

-able

Appréciable

-ible

Visible, lisible

Péjoratif

-ard

Pleurnichard

-aud

Lourdaud, nigaud

État / qualité de quelqu’un ou quelque chose

Lavé

-i

Sali

-u

Barbu

Exprime une opinion

-iste

Idéaliste, royaliste

Qui a le caractère de

-al

Nasal (qui a le caractère du nez)

-el

Éternel (qui a le caractère de l’éternité)

Exprime un trait de caractère

-eur

Rieur

-eux

Peureux

-if

Craintif

-in

Plaisantin, malin


Le suffixe -ant ou -ante permet d’exprimer le participe présent, par exemple dans « troublant ».

Le suffixe -able permet d’indiquer la capacité à faire l’action, par exemple une personne appréciable est une personne qui a la capacité d’être appréciée. Le suffixe -ible exprime une action subie : « visible ou « lisible », signifie ainsi capable d’être vu ou d’être lu.

Le suffixe peut égalent exprimer un sens péjoratif comme -ard ou -aud, par exemple dans « pleurnichard » ou « lourdaud ».

Le suffixe -iste exprime une opinion à laquelle on adhère par exemple « monarchiste » ou « idéaliste ».

Les suffixes -al ou -el expriment le caractère de quelque chose. Par exemple « nasal », signifie qui a le caractère du nez, « éternel », qui a le caractère de l’éternité.

Enfin pour attribuer un caractère à quelqu’un on utilise -eur ou -eux ou -if. Par exemple « rieur », « peureux » ou « craintif ». Plus rarement il peut y a voir le suffixe -in, comme « plaisantin ».

 

Voici un tableau pour les suffixes qui déterminent des noms :

 

Caractère

-esse

Paresse, gentillesse

 

 

 

Résultat d’une action

-tion

Présentation

-ance

Abondance

-ade

Baignade

-age

Feuillage, partage

 

 

Celui qui fait l’action

-eur / -euse

Danseur, danseuse

-er / -ère

Boulanger, bouchère

-iste

Artiste

 

Souvent en -esse il s’agit du caractère : la « paresse », la « gentillesse ».

Plusieurs suffixes expriment le résultat d’une action, en -tion, -ance, -ade ou -age.

Enfin certains suffixes permettent d’exprimer la personne qui fait l’action : en -eur/-euse, en -er/-ère et en -iste. Par exemple « danseur », « boulangère », ou « artiste », sont les personnes qui font de la danse, du pain, et de l’art.

 

Ainsi l’étude de la formation des mots permet de connaître le sens des mots. Si on cherche par exemple le sens du mot « prévisible » et qu’on le décompose. On trouve le radical « vis » qui renvoie à la vue. « pré » est un préfixe qui signifie « avant ». Le suffixe « ible » désigne la capacité. Ainsi, le mot « prévisible » signifie être « capable de voir avant ». Autrement dit, si j’étais capable de voir cet événement avant qu’il se déroule, alors cet événement était prévisible.