Sixième > Français > Récits d'aventure > Les récits d'aventure

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les récits d'aventure

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Histoire du mot

 

Le mot « aventure » arrive dans la langue française au XIe siècle, avec alors trois sens différents. Il désignait tout d’abord ce qui doit arriver, ce qui relève du sort ou de la destinée. On retrouve ce premier sens aujourd’hui dans l’expression la « diseuse de bonne aventure », qui est celle qui dit ce qui doit arriver. Le second sens du mot « aventure » était ce qui arrive par hasard, que l’on retrouve dans le terme « mésaventure », qui est un hasard malheureux. « Aventure » désigne enfin une action dangereuse ou extraordinaire, le sens employé par le roman d’aventure puisqu’il présente une intrigue mettant elle-même en scène des actions dangereuses et extraordinaires.

 

II. Les caractéristiques

 

À quoi reconnaît-on un récit d’aventure ?

 

L’intrigue

On reconnaît un récit d’aventure tout d’abord à l’intrigue, qui occupe une place centrale dans le récit. Elle raconte des actions qui sont vécues par le personnage et qui sont dangereuses et extraordinaires. Elle place le personnage dans des situations extrêmes. Elle enchaîne enfin des actions sur un rythme extrêmement rapide, par de nombreux rebondissements.

 

Les lieux

On reconnaît ensuite un roman d’aventure au lieu. Il est souvent lointain et inconnu, et il place généralement le personnage dans un environnement hostile, créant une atmosphère inquiétante.

 

Le personnage

Les personnages typiques du roman d’aventure sont soit le personnage inexpérimenté, soit l’aventurier. Lorsqu’il s’agit d’un personnage inexpérimenté, cela peut être un enfant (qui par définition a moins d’expérience qu’un adulte) comme un enfant abandonné, à l’instar du personnage de Rémi dans Sans famille ou Oliver dans Oliver Twist. Il peut s’agir également d’un aventurier en herbe comme Tom et Huck dans Tom Sawyer.

Le personnage peut au contraire être un aventurier poussé par sa curiosité, comme de jeunes scientifiques qui partent à la découverte du monde lors de voyages extraordinaires ou bien des reporters intrépides qui se mettent dans des situations impossibles pour découvrir la vérité, comme Tintin.

Dans tous les cas, le personnage est arraché à son quotidien. Il échappe parfaitement à la banalité et est confronté au vaste monde. Il rencontre des obstacles, des épreuves, desquels il doit systématiquement se tirer d’affaire.

 

III. Succès

 

Le roman d’aventure connaît un succès immense au XIXe siècle, et a toujours aujourd’hui beaucoup de succès. On peut l’expliquer par deux raisons différentes :

- Le récit d’aventure est tout d’abord divertissant : il est dépaysant, propose de nombreux rebondissements et une histoire palpitante.

- Il délivre ensuite un enseignement : il met en scène les difficultés de la vie puisque le personnage doit toujours dépasser les obstacles, et en sort systématiquement vainqueur. D’une certaine façon, le roman d’aventure apaise alors les angoisses du lecteur qui peut se mettre à la place du personnage. Ce processus d’identification place par ailleurs le lecteur dans la gloire et dans le succès puisque le personnage sort toujours vainqueur des obstacles et des difficultés.