Sixième > Histoire-Géographie > L'empire romain dans le monde antique > Conquêtes, paix romaine et romanisation

CONQUÊTES, PAIX ROMAINE ET ROMANISATION

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Conquêtes, paix romaine et romanisation

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La république romaine basée sur l’oligarchie est bouleversée à la fin du Ier siècle avant notre ère. Les consuls romains qui se succèdent agrandissent la république grâce aux conquêtes faites par César en Gaule au milieu du Ier siècle avant notre ère. Une guerre civile éclate entre Jules César et Pompée. César est assassiné en 44 avant J.-C. Une lutte éclate pour savoir qui va lui succéder. Un de ses anciens généraux, Marc Antoine, s’allie avec la reine d’Égypte, Cléopâtre pour obtenir le pouvoir. Mais le neveu de César, Octave veut le venger, il récupère le pouvoir en 27 avant J.-C. et met en place l’Empire.

Sur quels éléments reposent la puissance et la domination de l’Empire romain ?

 

I. Comment l’Empire romain s’est-il construit ?

 

A. Le rôle d’Octave (Auguste)

L’Empire romain se construit avec Octave, l’Empereur. Les romains sont attachés à la république. Ils ne veulent plus de roi, pour que le pouvoir soit au peuple. Octave est le restaurateur de la paix civile, il est apprécié par la population et le Sénat. C’est pour cette raison qu’ils lui donnent le nom d’Auguste qui signifie à l’égal des dieux et le princeps, qui est le pouvoir de parler en premier au Sénat.

Auguste doit garder les bases de la république pour régner, sans cela il court le risque de perdre le pouvoir et d’être assassiné. Il conserve donc les consuls, le Sénat et les lois. Cependant tous les pouvoirs restent concentrés entre ses mains :

- Il a le titre d’Imperator (chef des armées).

- Il est grand pontif, (chef de la religion).

- Il est chef de la trésorerie de l’Empire romain.

- Il choisit les magistrats, il propose des lois et peut, quand il le souhaite, les imposer à la population.

Pour rendre son pouvoir sacré aux yeux de la population, il met en place le culte impérial. De son vivant des temples sont construits en son honneur et les populations lui font des offrandes et des sacrifices. Auguste met donc en place le principat, un nouveau régime politique construit sur la base de la république mais qui est en réalité un régime autoritaire sacralisé par la figure de l’empereur.

 

B. Les conquêtes et la défense de l'Empire

Les conquêtes sont nombreuses entre le Ier siècle avant JC et le IIe siècle de notre ère, l’Empire romain devient la plus grande puissance du bassin méditerranéen. Ces conquêtes amènent la paix, appelée Pax Romana. Il n’y a plus d’invasions car l’Empire semble être trop puissant pour être renversé et il n’y a plus de guerre civiles car l’Empereur est apprécié et divinisé.

Ces conquêtes sont permises grâce aux légionnaires, des soldats romains volontaires qui forment une armée de métier. Auguste décide de mettre en place des frontières (ou limes) pour assimiler à l’Empire les nouvelles conquêtes et les protéger des envahisseurs. Les limes sont naturels lorsque ce sont des montagnes, des fleuves ou des barrières naturelles difficiles à franchir. Ce sont aussi des murs comme en Germanie ou en Bretagne (l’actuelle Angleterre) construits sous le règne d’Antonin et d’Hadrien. Ces limes sont surveillés par les légionnaires pour éviter les invasions barbares et conserver la prospérité.

 

II. Comment la cité de Rome illustre la puissance de l’Empire ?

 

Un million de romains vivent dans la cité de Rome, il est donc important de faire venir des richesses et des produits pour faire vivre la population. L’ensemble de l’Empire romain approvisionne la cité de Rome. Des ressources comme le blé sont prises aux provinces conquises comme la Sicile, la Gaule. Les romains aiment le luxe, et apprécient les richesses venant de pays lointains comme la Chine ou l’Égypte. Toutes les richesses du monde connu à cette époque convergent vers la capitale de l’Empire romain, Rome, et plus précisément vers sont port, Ostie.

 

III. La culture romaine s’impose dans les provinces

 

Rome devient un modèle architectural à imiter. Elle contient de nombreux bâtiments (exemples ci-dessous) qui sont le symbole de sa puissance et que l’on retrouve dans d’autres villes de l’Empire romain. C’est la romanisation.

 

 

Cette culture romaine va s’imposer chez les populations étrangères Celtes ou Bretonnes (Angleterre). Cependant certaines pratiques romaines se transforment au contact des civilisations étrangères. Certaines villes se basent sur le modèle de Rome en construisant des amphithéâtres, des temples.

Peu à peu, la citoyenneté romaine est octroyée aux élites locales des autres cités de l’Empire romain. En 212, l’édit de Caracalla accorde la citoyenneté à tous les citoyens de l’Empire Romain. Cela permet d’augmenter les richesses de l’Empire puisque les citoyens payent un impôt. La citoyenneté est le symbole de la réussite de la romanisation, puisqu’elle finit par toucher tous les habitants de l’Empire.